•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

112 millions $ pour 60 autobus électriques à Halifax

Mike Savage se tient devant deux autobus alors qui livre un discours aux médias et politiciens le 15 juillet 2021.

Le maire d'Halifax, Mike Savage, dit que cet investissement important propulse la métropole vers son but d’avoir un parc d'autobus complètement électrique d’ici 2028.

Photo : Radio-Canada / Robert Short

Radio-Canada

Les gouvernements fédéral, provincial et la Municipalité régionale d'Halifax s’unissent pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dans la capitale néo-écossaise.

C’est ce qu’on appelle une annonce extrêmement importante, dit le maire d’Halifax Mike Savage. Une annonce historique.

Le maire faisait alors référence à l'objectif de la municipalité d'électrifier plus de la moitié de son parc d’autobus municipaux d’ici 2028.

Présentement, Halifax a 340 autobus propulsés au diesel et quelques véhicules spécialisés. Les nouveaux autobus remplaceront une partie du parc actuel. La soumission sera prête avant la fin de l’été et le contrat octroyé peu après. Les premiers autobus devraient être livrés en 2023 et la commande devrait être complète en 2024.

La municipalité paiera 30 millions de dollars, la province investira 37 millions alors que le gouvernement fédéral s’est engagé à verser 45 millions au projet.

Investir malgré le peu d'usagers

C'est un investissement majeur, alors que le nombre d’usagers du transport en commun de la capitale a gravement chuté à cause de la pandémie. Mais Mike Savage dit qu'Halifax n'est pas la seule à devoir composer avec ce problème et qu'il faut regarder vers l'avenir.

Ça aurait été facile de se retirer du partenariat, pense le maire. La ville et ses partenaires reconnaissent que nous pouvons et nous allons voir le nombre d'usagers augmenter au niveau d’avant la pandémie et même plus.

En plus de payer pour 60 autobus, l’argent va aussi servir à faire des rénovations majeures au hangar d’autobus de Ragged Lake, où les véhicules seront entreposés. Le bâtiment sera élargi et modernisé pour y installer les bornes de recharge. Des panneaux solaires seront aussi installés pour que le hangar devienne un bâtiment carboneutre.

Le premier ministre Iain Rankin s'adresse aux médias lors de l'annonce au hangar pour autobus de Ragged Lake à Halifax.

Depuis qu'il a été élu chef du parti libéral de la Nouvelle-Écosse au début 2021, le premier ministre Iain Rankin priorise les investissements dans les projets qui vont aider la province à se rapprocher de la carboneutralité d'ici 2050.

Photo : Radio-Canada / Robert Short

S'unir pour accomplir davantage

La province a un rôle à jouer dans le transport en commun, estime le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Iain Rankin.

Il croit qu’en s’unissant, les trois ordres de gouvernement s’aident à atteindre leurs objectifs respectifs dans la lutte contre les changements climatiques.

Il y aura d'autres partenariats du genre, promet le premier ministre, surtout avec l’ambitieux plan pour le climat du gouvernement fédéral.

Andy Fillmore s'adresse aux médias lors de l'annonce de l'investissement au hangar pour autobus de Ragged Lake.

Andy Fillmore député libéral fédéral pour la circonscription d'Halifax dit que c'est un investissement d'envergure historique pour le transport en commun en Atlantique.

Photo : Radio-Canada / Robert Short

Le député fédéral du comté d’Halifax, Andy Fillmore, parle aussi d’une annonce historique qui s’inscrit dans un désir de créer un avenir plus vert.

Le fédéral n’a sans doute jamais autant investi dans les transports en commun en Nouvelle-Écosse, souligne-t-il.

À la mi-juin, les trois ordres de gouvernement ont aussi annoncé un partenariat pour financer une route par traversier pour relier Bedford à Halifax. Et à la fin juin, ils ont appuyé un projet de 14 millions de dollars pour convertir la chaleur des eaux usées de la ville en énergie pour alimenter le quartier Cogswell qui est en plein réaménagement.

Les budgets de ces projets ont déjà été approuvés et ceux-ci devraient voir le jour, peu importe le résultat des prochaines élections provinciales ou fédérales.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !