•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des évêques de la Saskatchewan vont de l'avant avec la collecte de fonds pour survivants

    dsc00730

    Il manque plus de 20 millions de dollars au montant réclamé dans la Convention de règlement relative aux pensionnats pour Autochtones. (archives)

    Photo : Radio-Canada / Trevor A Bothorel

    Radio-Canada

    Les évêques de la Saskatchewan ont publié plus de détails sur la campagne de financement pour les survivants des pensionnats pour Autochtones.

    Ils indiquent par communiqué qu'ils travaillent actuellement avec des survivants, des aînés, des dirigeants autochtones ainsi que d'autres acteurs de la communauté.

    Les objectifs de la campagne, les délais ainsi que tous les autres détails seront dévoilés d'ici le mois de septembre.

    Dans leur communiqué, les évêques reconnaissent les découvertes de tombes anonymes dans la Première Nation de Cowessess et ailleurs ainsi que la nécessité d’en faire davantage.

    Nous présentons nos condoléances, mais nous savons que cela ne suffit pas et que nos paroles doivent se transformer en actions concrètes, peut-on lire dans la déclaration.

    Le communiqué indique que les priorités des dirigeants autochtones pour la collecte de fonds sont la guérison et la réconciliation, les cimetières sur les sites des anciens pensionnats ainsi que l'éducation et le soutien culturel .

    Peu de soutien dans le reste du pays pour le moment

    Le communiqué ainsi que les condoléances officielles sont cosignés par plusieurs membres de l’Église catholique saskatchewanaise, notamment par l'archevêque Donald Bolen, de l'archidiocèse de Regina, par l'évêque Bryan Bayda, de l'éparchie catholique ukrainienne de Saskatoon, et par l'archevêque Murray Chatlain, de l'archidiocèse de Keewatin-Le Pas.

    Cependant, il semblerait que ce mouvement ne soit pas suivi dans le reste du pays.

    CBC News a demandé à plus d'une douzaine de diocèses dans d’autres provinces s'ils comptaient également relancer l'effort de collecte de fonds de 25 millions de dollars qui a été abandonné il y a plusieurs années. Seulement 3,9 millions de dollars avaient alors été amassés.

    Une danse traditionnelle lors de la rencontre du 6 juillet 2021 entre le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, et le chef de la Première Nation de Cowessess, Cadmus Delorme.

    La communauté autochtone a souvent rappelé les engagements non tenus de l’Église catholique. (archives)

    Photo : CBC / Matthew Howard

    Seul un représentant de l’Église catholique de Toronto a répondu qu’une décision n’avait pas encore été prise.

    Ces 25 millions de dollars font partie de la Convention de règlement relative aux pensionnats pour Autochtones (CRPI). Toutes les autres églises impliquées ont payé leur plein montant il y a plusieurs années.

    Des aînés, des survivants et des chefs des Premières Nations ont remercié les évêques de la Saskatchewan pour leur geste, et demandent à ce que tous les évêques canadiens relancent les efforts.

    Ils souhaitent par ailleurs que le Vatican soit responsable de payer la différence si les évêques refusent.

    Ligne bilingue d'appui pour les survivants des pensionnats pour Autochtones : 1 866 925-4419

    Avec les informations de Jason Warick

    Vos commentaires

    Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !