•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les orages ont fait des dégâts dans certains secteurs de l'Outaouais

Une maison écrasée sous les arbres.

Une propriété de Lac-Sainte-Marie touchée par les orages violents.

Photo : Radio-Canada / Ismaël Sy

Radio-Canada

Plusieurs secteurs ont été particulièrement touchés par les violents orages qui ont éclaté, mardi soir, dans la région.

Environnement Canada avait émis une alerte d’orages violents pour différents secteurs d’Ottawa, de l’est ontarien et de l’Outaouais, au fur et à mesure que des vents importants balayaient la région.

Toits arrachés, arbres déracinés et tombés sur des véhicules et des propriétés, la région aurait été touchée par une super cellule orageuse de vents violents, selon Environnement Canada.

Dans la ville ontarienne de Beachburg, à l’ouest d’Ottawa, une vidéo montre une rotation dans un nuage et la formation d'un cône qui semble avoir touché terre vers 19 h 45.

Ces cellules orageuses se sont ensuite dirigées vers le Pontiac et la Haute-Gatineau, notamment vers la municipalité de Lac-Sainte-Marie où des toitures ont été arrachées par la force des vents.

Sur le chemin Thom-Knight, les dégâts sont particulièrement visibles : de nombreux arbres centenaires ont été dépouillés de leur branche et même coupés en deux, dans certains cas.

Le toit du bâtiment secondaire de la famille Roy a été arraché, le bâtiment inondé et on pouvait apercevoir de la laine d’isolation un peu partout sur le terrain, raconte André Roy.

Vers 21 h, il y avait des orages qui se passaient aux alentours. On sentait que l’intensité augmentait, puis quelques minutes plus tard, il y a un arbre qui est tombé sur la fenêtre de notre chambre. [...] Puis, c’est devenu calme et quand on est allé vérifier à l’extérieur, on s’est aperçus qu’il y avait des dommages sur notre galerie et un peu plus loin, on s’est aperçus qu’on avait des dommages encore plus importants sur notre bâtiment secondaire, explique-t-il.

C’était vraiment impressionnant, une sorte de cauchemar.

Une citation de :André Roy, résident de Lac-Sainte-Marie

Les équipes municipales ont travaillé une bonne partie de la nuit pour ramasser les plus gros débris, mais M. Roy estime qu’il lui faudra du temps pour remettre en état sa propriété compte tenu de l’importance des dommages.

Un homme se fait prendre en photo dehors, devant un arbre arraché.

André Roy, résident de Lac-Sainte-Marie

Photo : Radio-Canada / Ismaël Sy

Fort heureusement, aucun blessé n’a toutefois été à déplorer, puisque la fille de M. Roy et ses enfants, qui devaient rester dans la résidence secondaire, avaient quitté l’endroit plus tôt dans la journée en raison des orages.

Ils auraient pu être là. Il n’y a personne qui a été blessé, c’est le plus important, dit-il.

Le maire de Lac-Sainte-Marie, Gary Lachapelle, indique que les dégâts ont été limités à deux secteurs de sa municipalité.

Dans mon secteur, ça a été assez tranquille, mais les secteurs Thom-Knight et Poisson Blanc ont été touchés. La voirie a travaillé une partie de la nuit pour dégager les arbres et permettre aux gens de passer.

Du calme à la tempête pour des vacanciers

La cellule orageuse a également touché la municipalité d'Otter Lake, un peu plus à l’ouest de Lac-Sainte-Marie, où un arbre a notamment écrasé un camion, alors qu’un autre est venu à bout de la toiture d’une maison.

Un arbre tombé sur un camion.

À Otter Lake, un arbre a notamment écrasé un camion.

Photo : Radio-Canada

Venu passer une semaine de vacances avec sa famille dans la région, Jake Gravelle raconte qu’à l’heure du dîner, des nuages menaçants ont commencé à se former.

On s’est réfugié à l’intérieur et malheureusement, des arbres ont commencé à tomber sur le toit de la roulotte. [...] Deux gros arbres sont tombés sur le toit de mes voisins, alors qu’ils étaient à l’intérieur avec leurs trois jeunes enfants. [...] On a alors essayé de trouver un lieu sécuritaire pour attendre.

Lui qui a l’habitude de venir dans la région depuis près de dix ans confie que c’est la première fois qu’il voit une chose pareille.

Un homme se fait interviewer dehors avec ses deux filles.

Jake Gravelle avec ses deux filles

Photo : Radio-Canada

C’est un super endroit pour venir se relaxer. Il y a une superbe plage, un magnifique lac… Malheureusement, la météo n’a pas voulu coopérer, cette fois-ci, dit M. Gravelle qui juge que cela reste un incident isolé.

Jean-Marc Hubert, qui en est à sa deuxième visite à Otter Lake, a vu les arbres brasser, avant que la voisine ne vienne cogner à sa porte.

Un arbre était tombé sur la roulotte de sa fille. Elle m’a demandé s’ils pouvaient venir chez nous. [...] Ça a fait beaucoup de dommages dans la place.

Dans les deux municipalités, des équipes d’Hydro-Québec ont été dépêchées pour rétablir le courant qui est maintenant revenu dans la plupart des maisons.

Mais pour ces familles de Lac Sainte-Marie et Otter Lake, beaucoup de nettoyage sera nécessaire au cours des prochains jours.

Avec les informations de Ismaël Sy et d’Alain Jean-Mary

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !