•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le troupeau Oh la vache! s’agrandit

Le 17 juillet et le 1er août, le public est invité aux portes ouvertes pour rencontrer les artistes en création des nouvelles œuvres.

Michel-Olivier Matte aux côtés d'une sculpture de vache décorée et peinturée.

Michel-Olivier Matte, directeur général du Festival de la Curd avec l'œuvre de l’artiste Désirée Perras.

Photo : Radio-Canada / Reno Patry

Dix nouvelles venues s’ajouteront au coloré circuit Oh la vache! à la fin du mois d’août. Car si le Festival de la Curd annule sa programmation de spectacles cette année encore, il mise sur une deuxième série d'œuvres actuellement en gestation pour attirer les curieux à Saint-Albert, dans l'est ontarien.

Le déconfinement culturel ontarien ne sera pas assez avancé au mois d’août pour que les organisateurs puissent tenir une programmation d’activités et de spectacles sur le site de la Fromagerie St-Albert, indique le directeur général du Festival de la Curd, Michel-Olivier Matte.

L’équipe a donc lancé un deuxième volet à son exposition Oh la vache!, que M. Matte qualifie de grand succès . Sans pouvoir avancer de chiffres précis, le directeur général estime que bon nombre de touristes, mais également de résidents locaux, se sont déplacés depuis l’été dernier pour découvrir les 20 vaches colorant Saint-Albert et ses environs.

Au point où 10 nouvelles venues s’ajouteront le mois prochain t au circuit d’art public destiné à faire découvrir fermes, commerces et lieux-phares du coin.

Le succès est autant du côté des gens qui viennent voir l’exposition, que de ceux qui l’accueillent [...]. Ça permet de créer de belles interactions avec les résidents locaux, les fermiers qui accueillent des vaches chez eux : les visiteurs arrêtent, ont des discussions avec eux et parfois même visitent la ferme.

Une citation de :Michel-Olivier Matte, directeur général du Festival de la Curd

Les organisateurs espèrent que les mesures sanitaires en vigueur à la fin d’août leur permettront d’inviter quelques personnes sur le site habituel du festival afin d’assister au dévoilement du nouveau troupeau. Les 10 créations seront ensuite installées chez leurs nouveaux propriétaires le long du trajet, qui comprendra alors 30 vaches multicolores dispersées sur 30 kilomètres à parcourir en vélo ou en voiture.

Mises en beauté en direct

Le samedi 17 juillet et le dimanche 1er août, le public est invité à suivre le circuit Oh la vache! sur lequel ils découvriront trois artistes en pleine conception de leurs œuvres bovines. Respectivement installés dans un atelier, à la Fromagerie St-Albert ainsi qu’à la brasserie Tuque de Broue, les créateurs échangeront avec les visiteurs.

L’artiste multidisciplinaire Mireille Groleau est l’une des participantes à la journée portes ouvertes du 17 juillet. Sans avoir une idée précise du résultat final, elle prévoit créer une bête de style Steampunk, parée d’objets hétéroclites comme des engrenages, des bijoux ou encore des accessoires aux allures rétrofuturistes.

L’artiste compte aussi sur ses discussions avec les passants pour alimenter son imagination. Il y a toujours de la magie dans la création. Alors j’ai hâte d’explorer ça devant public et je vais m’assurer d’avoir avec moi des objets qui vont me permettre de faire ce jeu-là, avance-t-elle, enthousiaste.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !