•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le festival Innu Nikamu dévoile sa programmation

Une grande affiche du Festival Innu Nikamu sur la palissade de l'endroit où il a lieu habituellement.

Des artistes autochtones de partout dans la province vont participer au festival (archives).

Photo : Guy Bois

Félix Lebel

Le Festival de musique Innu Nikamu présente sa programmation pour la prochaine édition virtuelle de l'événement le 6 et 7 août prochain.

C’est la deuxième année de suite que le festival sera présenté de façon virtuelle en raison de la pandémie.

Il sera possible d’assister aux différents spectacles directement sur la page Facebook du festival.

Kevin Bacon Hervieux, coordonnateur de l'événement, se réjouit de présenter des artistes issus de plusieurs communautés autochtones de la province.

On a fait un gros travail afin d’aller chercher un maximum d’artistes et un maximum de gens. Ce sont tous des artistes autochtones. Il y a aussi beaucoup de jeunes qui commencent à peine dans le milieu de la musique , expliquait M. Bacon Hervieux au micro de Bonjour la Côte mercredi.

Un homme en entrevue.

Kevin Bacon Hervieux espère que la prochaine édition pourra se faire en présentiel (archives).

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Claude Mckenzie, Kathia Rock, Kanen, Laurent Mark, David Hart, Mélissa Girvan et Shaman Boyz font partie de la programmation virtuelle cette année.

Il sera aussi possible d’entendre Native Mafia Family, Sakay Ottawa, Angela Amarualik, Twin Flames et Nimuk & Friends lors de ces deux journées festives.

Les récentes découvertes de tombes anonymes sur les sites d’anciens pensionnats autochtones au pays ont incité les organisateurs du festival à prévoir une performance artistique symbolique en lien avec ces événements. Le site habituel du festival Innu Nikamu est là où se trouvait le pensionnat Notre-Dame de Maliotenam. Des fouilles devraient y être entreprises sous peu.

Un makushan se déroule sur le site du festival Innu Nikamu.

Rappelons qu’à l’exception de cette année et de l’année dernière, le festival est présenté sur le site de l’ancien pensionnat autochtone de Maliotenam (archives).

Photo : Radio-Canada / Optik 360

C’est un drôle d’adon, mais le fait que le festival n’ait pas lieu sur le site cette année est peut-être une bonne chose. L’esprit aurait été différent et affecté par les récentes découvertes, ajoute le coordonnateur Kevin Bacon Hervieux.

Parmi les activités entourant le festival, un ciné-parc est prévu dans le stationnement du festival et des feux d’artifice seront déclenchés chaque soir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !