•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le MIFO reçoit 200 000 $ en dons

L'entrée de l'immeuble situé sur la rue Carrière.

Le MIFO offre des services culturels et communautaires, en plus de présenter des spectacles en français au Centre des Arts Shenkman.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Dupaul

Pour souligner le 20e anniversaire des Jeux ayant eu lieu à Ottawa-Hull, le Fonds commémoratif des IVes Jeux de la Francophonie et la Fondation Véronic DiCaire remettent 100 000 dollars chacun au Mouvement d'implication francophone d'Orléans (MIFO). Ces dons serviront à soutenir la relève artistique et sportive de la région.

Le 14 juillet 2001, 21 000 spectateurs étaient massés au parc Lansdowne, à Ottawa, pour la cérémonie d’ouverture des quatrièmes Jeux de la Francophonie dont faisait partie Véronic DiCaire. En 10 jours, 2400 athlètes et artistes, incluant Bruny Surin et Fred Pellerin et représentant une cinquantaine d’états et de gouvernements, ont participé aux épreuves artistiques et sportives se tenant à Ottawa et à Gatineau, dans le secteur Hull.

Rhéal Leroux, le directeur général du Comité organisateur des IVes Jeux de la Francophonie à l’époque, considère encore l’événement comme l’un des plus grands que la capitale canadienne ait connu. C’est une journée assez spéciale parce que, premièrement, c’est surprenant que ça fasse déjà 20 ans, puis la deuxième chose, c’est qu’après 20 ans, les Jeux sont toujours présents dans le milieu, déclare-t-il.

À la dissolution du comité organisateur de l’événement, des sommes ont notamment été remises pour soutenir des organisations sportives et artistiques de la région. Puis, le Fonds commémoratif des IVes Jeux de la Francophonie a été créé pour continuer à venir financièrement en aide aux athlètes et créateurs locaux.

L’animateur Patrice Bélanger, l’auteure-compositrice-interprète Mélissa Ouimet, le marathonien Stéphane Gamache ainsi que le joueur de rugby paralympique Patrice Dagenais, tous originaires de l’Outaouais et de l’est ontarien, ont notamment reçu des bourses provenant de cette enveloppe.

Double mise pour appuyer le MIFO

Le Fonds commémoratif des IVes Jeux de la Francophonie versera 100 000 dollars en contribution à la campagne majeure de financement lancée en novembre 2019 par le MIFO pour la construction de son nouveau centre multidisciplinaire. Les coûts en sont estimés à 24,7 millions de dollars.

L’idée du Fonds des Jeux, ce n’est pas de donner de petits 500 $ ou 1000 $ qui n’ont pas d’impact, mais c’est de donner des bourses majeures à des jeunes, indique Rhéal Leroux, aujourd’hui président du comité du Fonds.

L’organisation a aussi prévu remettre une dizaine de tableaux, représentant différentes disciplines des Jeux de la Francophonie, qui seront exposés dans le nouveau MIFO. Le centre sportif de l’établissement portera également le nom de Gymnase du Fonds commémoratif des IVes Jeux de la Francophonie pour les 10 premières années au moins.

Véronic DiCaire donne au suivant

Véronic DiCaire a pour sa part chanté lors de l’ouverture officielle des festivités il y a 20 ans. Je me souviens que j’étais entre Roch Voisine et Bruno Pelletier, et je n’en revenais pas!, se remémore-t-elle en riant.

Véronic DiCaire qui chante avec un micro à la main.

Véronic DiCaire chantait lors de l’ouverture officielle des festivités des IVes Jeux de la Francophonie en 2001.

Photo : Radio-Canada / Archives

Je représentais mon patelin et c’était tout un honneur, ajoute l’artiste originaire d’Embrun, consciente que sa participation a été un tremplin pour sa carrière.

En 2003, Véronic DiCaire a d’ailleurs reçu une bourse de 60 000 $ du Fonds commémoratif des IVes Jeux de la Francophonie. Cette somme a été un coup de main qui [l’]a marquée, souligne-t-elle.

Aujourd’hui, l’animatrice et imitatrice souhaite encourager la relève à son tour, et particulièrement le talent francophone émergent. Quand le MIFO m'a approchée pour cette campagne de financement-là, avec le but [de créer] des installations pour justement aider ces jeunes-là, pour moi, ça allait de soi, fait-elle valoir.

La Fondation Véronic DiCaire remettra ainsi 100 000 dollars pour appuyer la construction d’un endroit adéquat pour la création.

En date du 30 juin dernier, le MIFO avait consolidé 2,34 millions de dollars en promesses de dons, ce qui représente 94 % de son objectif initial fixé à 2,5 millions de dollars. L’ouverture du nouveau centre multidisciplinaire est prévue en 2024.

Une version précédente de cet article mentionnait que le MIFO avait amassé 2,24 millions de dollars et qu’il rouvrirait en 2023. Le montant amassé à ce jour est de 2,34 millions de dollars, soit 94% de l'objectif de la campagne de financement et l’institution devrait à nouveau accueillir des visiteurs en 2024.

Avec la collaboration de Catherine Morasse.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !