•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hydro-Québec court-circuite un réseau de vol d’électricité

Un compteur intelligent.

Hydro-Québec a analysé les données provenant des compteurs intelligents pour identifier les maisons suspectes.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Hydro-Québec a réussi à bloquer un réseau de vol d’électricité qui était en place au Lac-Saint-Jean. Au total, 10 résidences étaient concernées.

Les maisons étaient situées à Chambord, Roberval, Saint-Félicien, Mashteuiatsh, Saint-Bruno et Hébertville.

Hydro-Québec avait entamé une enquête à ce sujet en avril. En analysant les informations fournies par les compteurs intelligents, la société d’État a pu identifier les lieux où la consommation était suspecte.

Des inspecteurs d’Hydro-Québec et des policiers sont intervenus sur place lundi. Personne n’a été arrêté, mais l’enquête se poursuit. Des accusations liées au vol d’électricité et de méfait pourraient être déposées.

Pour l'instant, nous n'avons pas idée des montants qui devront être remboursés par les personnes, a déclaré Olivier Batty, porte-parole d'Hydro-Québec. Elles pourraient faire face à des accusations qui peuvent aller jusqu'au criminel. Pour Hydro-Québec, que les sommes soient remboursées c'est une chose, mais il peut y avoir aussi des amendes ou des peines criminelles, selon ce que la cour décidera.

Annuellement, Hydro-Québec traite environ 400 dossiers touchant le vol d’électricité. On estime à Hydro-Québec que le vol peut représenter environ de 20 à 75 millions de dollars en pertes par année, a chiffré M. Batty.

Plus de détails à venir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !