•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Technologies D-Box a été touchée par une cyberattaque de logiciel d'extorsion

Des mains tapent sur un clavier d'ordinateur.

D-Box a indiqué avoir immédiatement pris des mesures pour neutraliser l'attaque et réduire ses impacts.

Photo : iStock

La Presse canadienne

Le spécialiste du divertissement immersif Technologies D-Box a annoncé mercredi faire l'objet d'une cyberattaque par rançongiciel.

Les systèmes informatiques de la société montréalaise ont été visés lundi, après la fermeture des bureaux, et l'attaque a été détectée le jour même, a précisé D-Box.

Comme c'est toujours le cas dans ce genre de cyberpiratage, un logiciel malveillant a chiffré des données électroniques du réseau de la société de façon à les rendre illisibles ou inutilisables, et exige une rançon en échange de l'accès aux données. La somme exigée par les pirates n'a pas été précisée.

D-Box a indiqué avoir immédiatement pris des mesures pour neutraliser l'attaque et réduire ses impacts, mais le piratage a touché la plupart de ses systèmes et elle s'attend conséquemment à ce que ses activités commerciales soient affectées négativement pendant plusieurs jours.

La société a fait appel aux services de firmes indépendantes spécialisées pour l'aider à traiter la situation suivant les meilleures pratiques de l'industrie.

Selon D-Box, rien ne permet de croire pour l'instant que des données personnelles de clients ont été touchées dans l'attaque, mais certaines données personnelles d'employés pourraient avoir été compromises.

Si cela devait être le cas, D-Box a indiqué qu'elle prendrait des mesures pour réduire l'impact auprès des employés affectés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !