•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un 5e corps tiré des décombres sur un chantier à Kelowna

Trois victimes, deux frères et un homme d'Edmonton, ont été identifiées par des proches.

Des ambulanciers sur un chantier de construction.

Des ambulanciers et la GRC étaient présents sur le chantier où une grue s'est effondrée, lundi.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le corps d’une cinquième victime a été retrouvé tôt, mercredi, dans les décombres résultant de l’effondrement d’un grue à Kelowna.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) croit que l'homme travaillait dans un bâtiment adjacent lorsque la grue est tombée, l'enterrant sous les décombres. Mardi, les services d’urgence étaient activement à sa recherche, mais ils estimaient qu’il était déjà mort.

Aucune autre information ne sera divulguée concernant son identité, note la GRC dans un communiqué.

Quatre travailleurs de la construction ont également perdu la vie dans ce tragique accident.

Des frères parmi les victimes

Deux des victimes étaient des frères. Eric et Patrick Stemmer sont tous les deux morts des suites de l'effondrement de la grue.

La famille Stemmer possède une entreprise de construction du même nom, selon des proches.

Jared Zook.

Jared Zook est l'une des cinq victimes de l'accident.

Photo : GoFundMe

Une troisième victime a été identifiée par des membres de la famille comme étant Jared Zook, un homme de 21 ans originaire d'Edmonton.

Enquêtes en cours

Le bureau du coroner de la Colombie-Britannique, l’agence de sécurité au travail WorkSafeBC et la GRC mènent des enquêtes parallèles pour élucider les circonstances de l’accident.

Un ordre d’évacuation reste en vigueur à l'intérieur du périmètre de l'effondrement alors que les équipes tentent toujours de sécuriser et de démanteler la grue. Une fois que ce sera fait, les autorités détermineront s'il est sécuritaire de permettre aux résidents et aux employés de ce secteur d’y retourner.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !