•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La C.-B. jongle avec l'idée d'accueillir la Coupe du monde de la FIFA à Vancouver

Le stade BC Place de Vancouver.

La province mène des discussions en ce sens avec la FIFA.

Photo : BC Place

Radio-Canada

Après s'être désistée en 2018, la Colombie-Britannique jongle de nouveau avec l'idée d'accueillir des matchs de la Coupe du monde 2026 de la Fédération internationale de football association (FIFA) à Vancouver.

La décision de Montréal de retirer sa candidature en tant que ville hôtesse crée une occasion pour Vancouver, selon le premier ministre de la Colombie-Britannique, John Horgan.

Sans Montréal, Edmonton et Toronto sont les seules villes canadiennes à soumissionner pour accueillir des matchs pendant le tournoi, qui se tiendra aux États-Unis, au Canada et au Mexique.

« Nous sommes prêts à entretenir ces discussions et à voir où ça nous mène. »

— Une citation de  John Horgan, premier ministre de la Colombie-Britannique

Si le prix à payer est aussi élevé qu'il l'était lorsque la Colombie-Britannique envisageait une offre en 2018, ce serait encore cher, selon le gouvernement provincial.

Cependant, John Horgan souligne que beaucoup de choses ont changé depuis. Son parti venait de prendre le pouvoir et réexaminait la situation budgétaire en situation de gouvernement minoritaire.

Alors que la pandémie de COVID-19 a durement frappé l’industrie du tourisme dans la province, la perspective d'accueillir l'événement international sert non seulement les amateurs de soccer, mais aussi l’économie, selon lui : La perspective d'inviter le monde à Vancouver en 2026 prend un tout nouveau sens.

La Ville de Montréal a annoncé mardi que le manque de financement entraîné par le retrait de l’appui du gouvernement du Québec l'empêchait de poursuivre les étapes de sélection.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !