•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vague de chaleur : « mes ventes de crème glacée ont augmenté de 20 à 30 % »

Une mère et son enfant mangent une crème glacée.

Cyra et Azarin Noori profitent d'une crème glacée à la fin juin pendant une vague de chaleur.

Photo : Radio-Canada / Evelyne Asselin

La seconde vague de chaleur qui s’abat sur une grande partie de l’Alberta profite aux affaires de certains commerçants, mais elle présente également des difficultés.

Mes ventes de crème glacée ont augmenté de 20 à 30 % ces deux dernières semaines, souligne d’entrée de jeu Vat Thanabal, le propriétaire de Bhagvan’s Dairy Cream à Edmonton.

D'après lui, ce phénomène est dû à l’allègement des mesures sanitaires et aux récentes températures plus chaudes. Le plus important, selon M. Thanabal, c'est d'avoir un bon flair pour dénicher des clients en quête de rafraîchissement.

Je vends deux fois plus de produits si je me trouve près d’un parc pendant qu’il fait chaud, témoigne-t-il. Si je place mon camion près d’un quartier résidentiel pendant ces périodes, par contre, c’est le contraire qui arrive.

Personne ne veut sortir de sa maison loin du climatiseur, ajoute-t-il à la blague.

Andrew Rafeh, le propriétaire de MishMash Parfait souligne l’impact des températures plus accablantes pour ses affaires : Une température chaude est bonne pour les affaires, mais s’il fait trop chaud comme pendant une vague de chaleur, mes affaires baissent.

Lorsque cela se produit, il raconte que sa clientèle préfère attendre la fraîcheur de la soirée pour aller prendre une glace ou se déplacer à son commerce, ce qui risque d'être plus compliqué si les températures élevées persistent.

La climatisation des cinémas convoitée

Les cinémas profitent aussi des températures élevées. Daniel Séguin, vice-président à l'exploitation à Cineplex Canada, souligne avoir dénoté une augmentation remarquable dans les cinémas ces derniers temps.

On a vu certaines salles, que ce soit à Calgary ou Edmonton, qui affichaient complet [en fonction des restrictions sanitaires] durant les deux dernières semaines.

Daniel Séguin admet que certains cherchent à se rafraîchir dans les salles de cinéma en période de canicule ou de chaleur. Quand les températures sont plus douces, les gens vont vouloir profiter de l’extérieur, nuance-t-il en retour.

La vague de chaleur vise principalement le nord et l’ouest de la province et certaines régions du sud, selon Environnement Canada. Le météorologue Justin Boudreau parle de températures avoisinant les 30 °C pour ces zones jusqu’à possiblement jeudi.

La chaleur pourrait cependant faire un retour à partir de dimanche, signale-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !