•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La municipalité des Îles investit 200 000 $ sur 4 ans dans le communautaire

Jonathan Lapierre devant la mairie des Îles-de-la-Madeleine, en été.

Un poste de coordination à la Table des organismes communautaires des Îles sera créé (archives).

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

La municipalité des Îles-de-la-Madeleine conclut une entente de financement de 200 000 $ sur quatre ans avec la Table des organismes communautaires des Îles.

Ce montant servira à la création d'un poste de coordination de la Table, afin qu'il y ait un unique représentant du milieu communautaire aux Îles-de-la-Madeleine.

Aujourd’hui, on veut se servir de cette annonce pour envoyer un message au milieu, mais aussi aux partenaires : le secteur communautaire est vraiment important, explique le maire des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre.

La création d'un tel poste, permise par le financement de la Municipalité, est très bien accueillie par Nadine Lapierre, directrice générale de la Maison des jeunes des Îles-de-la-Madeleine.

On avait vraiment besoin d’un canal de communication plus efficace, explique-t-elle. Ça nous permet aussi d’avoir toujours la même personne qui représente les organismes aux différentes tables et qui va pouvoir faire le pont aussi entre les organismes communautaires et le milieu, que ça soit politique ou autre.

Comprendre les besoins

Le maire des Îles, Jonathan Lapierre, espère que la création des besoins pourra aider à diagnostiquer les besoins du milieu communautaire.

Avec cette coordination, on pourra regarder justement c’est quoi les besoins futurs et comment enchâsser ça dans d’autres types d’ententes, qui ne sont pas forcément financières, mais qui peuvent être du prêt ou de la mise en commun d’équipement, et favoriser la collaboration lors de certaines activités ou événements, détaille-t-il.

Selon lui, une telle ressource supplémentaire permettra au milieu communautaire d’être mieux outillé dans sa recherche de financement récurrent.

Ça fait des années que les organismes communautaires d’ici et d’ailleurs partout au Québec réclament un meilleur financement du gouvernement du Québec, explique-t-il. Il y a eu du chemin de fait, il en reste beaucoup à faire.

Nous, on ne peut pas remplacer le gouvernement du Québec, mais on peut faire notre part, et c’est ce qu’on fait aujourd’hui.

Une citation de :Jonathan Lapierre, maire des Îles-de-la-Madeleine

La Table des organismes communautaires des Îles regroupe 20 organismes communautaires autonomes du territoire madelinot.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !