•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Jeux autochtones de l'Amérique du Nord 2023 en Nouvelle-Écosse

Des participants à la cérémonie d'ouverture des Jeux autochtones chantent et saluent pendant l'« Ô Canada ».

Les athlètes et la délégation des Territoires du Nord-Ouest durant l'« Ô Canada » lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux autochtones de 2017 à Toronto.

Photo : La Presse canadienne / Mark Blinch

Radio-Canada

La Nouvelle-Écosse sera la province hôtesse en 2023 des Jeux autochtones de l'Amérique du Nord (JAAN). Les épreuves des jeux seront présentées à Halifax et à Millbrook, entre le 15 et le 23 juillet. Ce sera la première fois que l'événement a lieu en Atlantique.

La rencontre devait à l'origine se tenir en 2020, mais elle a été repoussée en raison de la pandémie. Les jeux devaient rassembler des milliers d'athlètes en provenance de tout le continent, qui prendront part notamment à des compétitions de tir à l'arc 3D et de crosse.

Une partie de crosse lors des Jeux autochtones de l'Amérique du Nord.

Une partie de crosse lors des Jeux autochtones de l'Amérique du Nord à Hagerville, en Ontario, en juillet 2017.

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Il s'agit d'un événement d'envergure, le plus important événement culturel et sportif jamais tenu à Kijipuktuk [Halifax].

Une citation de :Fiona Kirkpatrick-Parsons, présidente, Société hôtesse des jeux de 2023

Selon la présidente de la Société hôtesse des jeux de 2023, Fiona Kirkpatrick-Parsons, cette annonce faite avec deux ans d'avance permet de mieux préparer l'événement, même si le comité organisateur est déjà plus que prêt, note-t-elle. Le financement est assuré, avec l'appui des gouvernements provincial et fédéral.

Le logo montre trois figures en train de ramer dans un canoë.

Le logo des Jeux autochtones de l’Amérique du Nord de 2020 ressemble au style de l'artiste mi'kmaw Melissa Labrador.

Photo : Courtoise / Jeux autochtones de l’Amérique du Nord de 2020

Des milliers d'athlètes, neuf jours de compétitions

Plus de 5000 participants âgés de 13 à 19 ans et provenant de 750 nations autochtones sont attendus. Seize compétitions sportives seront réparties entre vingt sites de la municipalité régionale d'Halifax et de la Première Nation de Millbrook. La rencontre durera neuf jours.

Les disciplines sportives couvrent des activités traditionnelles autochtones comme la crosse et le canoë-kayak, auxquelles s'ajoutent l'athlétisme, le baseball et le basketball. Millbrook accueillera le tir à l'arc 3D, où les cibles visées par les athlètes sont des animaux en trois dimensions disposés dans la nature.

Fiona Kirkpatrick-Parsons souligne que les jeux de 2023 honoreront les survivants des pensionnats pour Autochtones et les enfants qui y sont morts. Ces jeux constituent un but à atteindre, une célébration des jeunes et de leur avenir, ajoute-t-elle.

Chez les peuples autochtones, la culture et le sport sont intimement liés explique la présidente de la Société hôtesse des jeux de 2023. Les aspects culturels font partie intégrante des sports. Il y a toujours un cérémonial associé à tout ce que nous faisons.

Avec des informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !