•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Valérie Plante recrute une transfuge dans Verdun

La conseillère d'arrondissement Véronique Tremblay sera candidate de Projet Montréal cet automne.

Tremblay est souriante dans un gymnase.

Véronique Tremblay change de camp en vue des élections municipales de cet automne.

Photo : Radio-Canada / Mariève Bégin

Une élue change de camp dans Verdun en vue des prochaines élections municipales.

La conseillère d'arrondissement du district de Champlain—L'Île-des-Sœurs Véronique Tremblay sera candidate de Projet Montréal cet automne.

Mme Tremblay avait été élue sous la bannière de l'Équipe Denis Coderre en 2017. Elle siégeait encore tout récemment dans le même parti, rebaptisé Ensemble Montréal.

La nouvelle a été annoncée en conférence de presse, mardi à L'Île-des-Soeurs, par la mairesse Valérie Plante, qui a maintenant complété l'ensemble de son équipe en prévision du scrutin automnal.

Véronique Tremblay briguera le poste de conseillère de ville du district de Champlain—L'Île-des-Sœurs. C'est la volonté de Denis Coderre d'augmenter la hauteur permise des gratte-ciel au centre-ville qui l'a convaincue de changer de camp, dit-elle.

Au cours des derniers mois, j'ai pu confirmer à quel point ma vision de la ville contrastait avec celle de mon ancien parti et de mon ancien chef qui, au contraire de ce qu'il prétend, n'a pas vraiment changé.

Une citation de :Véronique Tremblay

L'actuelle conseillère de ville du district de Champlain—L'Île-des-Sœurs, Marie-Josée Parent, ne se représente pas.

Élue elle aussi avec l'Équipe Denis Coderre en 2017, Mme Parent a quitté le parti l'année suivante pour rejoindre l'administration Plante et siéger au comité exécutif à titre de responsable du dossier de la réconciliation avec les peuples autochtones. Elle a officiellement adhéré à Projet Montréal en janvier 2019.

Son mandat, cela dit, a été mouvementé. Des chercheurs en généalogie ont remis en doute son ascendance autochtoneune accusation démentie par la politicienne qui a néanmoins perdu le dossier de la réconciliation dans la foulée.

Trois départs

Outre Mme Parent, les conseillers d'arrondissement Luc Gagnon (Desmarchais-Crawford) et Pierre L'Heureux (Champlain—L'Île-des-Sœurs) ont aussi indiqué qu'ils ne tenteraient pas de se faire réélire cet automne.

M. L'Heureux a d'ailleurs fait connaître mardi son appui à Projet Montréal, lui qui, comme Véronique Tremblay, avait été élu avec l'Équipe Denis Coderre en 2017.

Je préfère au retour messianique du chef la vision [de] Valérie Plante, a-t-il déclaré, se disant inconfortable avec le style du leader d'Ensemble Montréal.

Même s'il n'a rien à gagner d'une telle sortie publique, M. L'Heureux soutiendra la candidature de Marie-Andrée Mauger. Cette conseillère d'arrondissement du district de Desmarchais-Crawford tentera d'accéder à la mairie de Verdun. Sa candidature a été présentée le mois dernier par Valérie Plante.

Ensemble Montréal lui opposera le courtier immobilier Antoine Richard — ex-DG de la Société de développement commercial (SDC) de Wellington et propriétaire de quatre restaurants dans l'arrondissement.

Ensemble Montréal s'affaire depuis des mois à bâtir une équipe solide dans notre arrondissement de Verdun, équipe bâtie autour de notre candidat à la mairie, Antoine Richard. Nous savions que les aspirations de Mme Tremblay ne correspondaient plus à cette vision de renouveau. Nous respectons sa décision et lui souhaitons bonne route.

Une citation de :Francesco Miele, président du caucus d’Ensemble Montréal

Les troupes de Denis Coderre avaient enlevé la mairie de Verdun en 2017 en y faisant élire Jean-François Parenteau. Celui-ci a toutefois quitté le parti au lendemain des élections pour siéger au comité exécutif de la Ville de Montréal. Il y a joué un rôle de premier plan jusqu'à l'annonce de son départ, en mars dernier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !