•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un dernier hommage à l'ex-conseiller de Sept-Îles Aylmer Whittom

Portrait officiel d'Aylmer Whittom.

Aylmer Whittom a été conseiller municipal de 1985 à 2003.

Photo : Gracieuseté de la Ville de Sept-Îles

Radio-Canada

À la suite du récent décès de l’ancien conseiller municipal Aylmer Whittom, les élus de Sept-Îles ont tenu à lui rendre hommage lors du dernier conseil municipal et à souligner l’implication de cet homme politique dans sa communauté.

La séance du conseil municipal de lundi a été marquée d’une minute de silence en l’honneur de M. Whittom.

Le conseiller de Sainte-Marguerite, Gervais Gagné, est devenu manifestement ému lorsqu’est venu le moment de saluer l’héritage de celui qu’il considérait comme étant son mentor.

C’était un monsieur qui avait une vision de toute la ville de Sept-Îles. Aujourd’hui, on retrouve de moins en moins ça, je pense. Je vais penser à toi longtemps, très longtemps , a déclaré Gervais Gagné lors de la dernière séance du conseil municipal.

Le maire de Sept-Îles, Réjean Porlier, de biais alors qu'il écoute attentivement les priorités d'action dont lui parle un citoyen.

Le maire de Sept-Îles, Réjean Porlier, a pour sa part souligné la longévité politique de M. Whittom (archives).

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

La sanction populaire fait foi de tout, pour ce qui est de ma part. Les gens l’ont élu, mandat après mandat, pendant 30 ans, ça parle beaucoup. Ça veut dire qu’il a livré la marchandise, a exprimé M. Porlier lors de la séance.

Très impliqué, notamment sur les enjeux de logements, M. Whittom a aussi fait partie du conseil d'administration de l’Office municipal d’habitation de Sept-Îles.

Un parc boisé porte par ailleurs son nom dans la municipalité qu'il a servie pendant près de 30 ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !