•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grève à Vale : les deux parties choisissent un facilitateur

Le piquet de grève devant les installations de Vale à Copper Cliff.

Environ 2 600 employés syndiqués de l'entreprise Vale à Sudbury sont en grève.

Photo : CBC/Erik White

Radio-Canada

Les négociations vont reprendre entre Vale et le Syndicat des Métallos le 19 juillet. Un facilitateur, sélectionné conjointement par les deux partis, y participera pour les aider à trouver un terrain d’entente.

Le facilitateur externe agira à titre de consultant et non de médiateur nommé par le ministère. Selon la porte-parole de Vale, Danica Pagnutti, l’idée est d’obtenir une autre perspective sur la situation. 

Nous avons espoir que c’est un bon pas vers la sécurisation d’une convention collective, explique Mme Pagnutti.

Les membres de la section locale 6500 du syndicat des Métallos, qui représentent environ 2450 employés de production et d'entretien des installations de Vale à Sudbury, ont rejeté l'entente de principe le 1er juin, déclenchant ainsi une première grève en 10 ans.

Les employés de Vale entament donc leur septième semaine de grève.

Le syndicat réclame de meilleures conditions de travail et affirme que la compagnie fait trop d'argent pour ne pas mieux répondre aux demandes des travailleurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !