•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'UMQ achètera les bacs bruns pour Saguenay

Des bacs bruns entassés dans un camion.

Environ 55 000 bacs bruns ont déjà été distribués au Lac-Saint-Jean.

Photo : Radio-Canada / Thomas Laberge

Le processus menant à l’acquisition de bacs bruns pour le traitement des matières organiques à Saguenay sera piloté par l’Union des municipalités du Québec (UMQ). La Ville croit pouvoir bénéficier d’économies d’échelle en adhérant à un appel d’offres regroupé.

La décision de confier le mandat d’acquisition à l’UMQ a été prise par le comité exécutif, puis avalisée par le conseil municipal lors de la dernière assemblée. L’adjudication des contrats pour la fourniture et la livraison des bacs coûtera, à la Ville, 2 % de la somme totale de la facture.

Président de la Commission environnement et développement durable de Saguenay, Simon-Olivier Côté précise qu’au terme de calculs faits il y a 18  mois, la Ville planifiait devoir payer environ 70 $ par bac roulant brun. Elle a besoin d’en acquérir 63 000 pour desservir l’ensemble de la population et doit aussi procéder à l’achat de 76 000 mini-bacs de cuisine destinés à la collecte des matières organiques. Un règlement d’emprunt de 5 millions de dollars a d’ailleurs été contracté.

Aujourd’hui, Simon-Olivier Côté ne peut prédire exactement combien coûtera l’achat des bacs puisque ce type d’acquisition est soumis aux aléas du marché. Il croit néanmoins que l'achat en groupe sera avantageux pour la Ville.

Avec la pandémie, on ne sait pas. Peut-être que le coût des bacs a augmenté à 75 $ ou 80 $. On n’en a aucune idée , a-t-il indiqué, précisant que Saguenay devait soumettre sa demande d’adhésion à l’UMQ avant le 15 juillet.

Saguenay est le seul endroit dans la région où les bacs bruns n’ont pas encore été implantés. L’ensemble des municipalités regroupées sous l’égide des MRC du Fjord-du-Saguenay, de Maria-Chapdelaine et du Domaine-du-Roy ont toutes procédé à la distribution des bacs bruns et à la collecte des matières putresciblesl’automne dernier.

Dans le cas de Saguenay, un long processus d’évaluation et de consultation a précédé la décision d’opter pour le compostage à ciel ouvert à compter de 2022. En retardant l’instauration du service de collecte de matières organiques, la Ville s’est cependant privée de certaines redevances versées par le gouvernement du Québec aux municipalités qui ont mis en branle leur programme de distribution de bacs et de cueillette plus tôt. Toutefois, l'économie potentielle découlant du mandat à l'UMQ pourrait faire en sorte que les économies sur le prix compensent pour les pertes encourues.

Le regroupement d’achats de bacs roulants et de mini-bacs de cuisine destinés à la collecte de matières organiques a été instauré par l’UMQ en 2017. Un total de 21 municipalités et 3 MRC ont pris part à un premier appel d’offres.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !