•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le ministre de la Famille en tournée au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie

Le ministre Lacombe au chantier.

Le ministre Lacombe en visite au chantier du CPE Les P'tits Montois de Mont-Joli.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, amorce une tournée au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie pour visiter certains chantiers, dont celui du centre de la petite enfance (CPE) Les P’tits Montois de Mont-Joli. Le chantier de 1,7 million de dollars permettra d’accueillir 50 enfants et d’engager une quinzaine de personnes.

Ce projet devrait aider à combler une partie des besoins de la communauté, mais ne suffira pas à fournir une place à tous les enfants en attente. La liste compte 156 enfants en attente d'une place dans le secteur de Mont-Joli.

Les travaux vont bon train. Cet automne, avant Noël, ces places-là devraient être accessibles pour les petits.

Une citation de :Mathieu Lacombe, ministre de la Famille

En entrevue au Téléjournal Est-du-Québec lundi, le ministre a reconnu la patience des gestionnaires du CPE Les P'tits Montois, puisque le projet de construction s'étirait depuis plusieurs années.

Un travailleur travaille à la construction du CPE.

Le chantier de construction du CPE Les P'tits Montois de Mont-Joli va bon train.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Un CPE demandé à Price

Le maire de Price, Bruno Paradis, a profité du passage du ministre de la Famille  au chantier du nouveau CPE de Mont-Joli pour lui faire part des besoins des parents de sa municipalité.

Il affirme que Price a un urgent besoin de places en CPE. Il souhaite que le prochain projet à voir le jour soit chez lui.

La population de Price, c'est une population à forte croissance. Beaucoup de jeunes familles, 10 % de notre population, est à l'école primaire.

Une citation de :Bruno Paradis, maire de Price

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, n'a rien promis, mais il a soutenu que de nouveaux projets seraient annoncés bientôt dans la région.

Ce qu'on voit, au Bas-Saint-Laurent, c'est une liste d'attente [...] d'un peu plus de 1000 enfants. Puis, avec les projets actuellement en cours ou les places qu'on va annoncer bientôt, on va être capables de donner une place à tout ce monde-là, a-t-il ajouté.

Poursuite de la tournée cette semaine

Après Mont-Joli, le ministre doit poursuivre sa tournée à Matane, Gaspé, Bonaventure, Amqui et Rivière-du-Loup.

Mardi, à Matane, le ministre doit se rendre sur le chantier de construction du nouveau CPE.

Une journée de grève a été observée à la garderie privée non subventionnée Les Minis Explorateurs de Matane, il y a environ un mois. Cette garderie se joignait alors au mouvement lancé par l’Alliance des garderies privées non subventionnées.

Des membres de l'Alliance ont fait valoir que des projets de construction de CPE vont de l’avant alors que des garderies privées non subventionnées pourraient être converties en CPE à moindre coût et plus rapidement.

La copropriétaire de la garderie disait alors craindre d'avoir à faire face à une concurrence qu'elle juge déloyale et de perdre sa clientèle.

Toujours en entrevue au Téléjournal Est-du-Québec, le ministre a répondu qu'il manquait de places en services de garde partout au Québec et qu'il serait surprenant qu'on manque d'enfants pour pourvoir les places libres.

Il faut être conscient qu'il y a un besoin qui est criant. Il faut aller de l'avant avec un développement, et je ne pense pas qu'on en aura trop, de places. [...] Je pense que les parents vont être gagnants dans tout ça, a-t-il soutenu.

Le ministre a indiqué s'être entretenu avec la copropriétaire de la garderie.

La directrice adjointe et copropriétaire des Minis Explorateurs, Élisabeth Fillion brandit une pancarte sur laquelle il est écrit : «M. Lacombre qu'allez-vous faire pour régler cette injustice? »

La directrice adjointe et copropriétaire de la garderie Les Minis Explorateurs, Élisabeth Fillion, a pris part à la journée de grève du mois dernier. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Brigitte Dubé

À Bonaventure, plus tard dans la semaine, Mathieu Lacombe doit se rendre sur les lieux d'une installation de garde temporaire qui a été mise en place le temps que le centre de la petite enfance soit bâti.

Le ministre estime que ce lieu de garde temporaire est une excellente idée et que tout s'y déroule bien, selon les informations qui lui ont été transmises à ce sujet.

C'est sûr que ça sort de la boîte, mais c'est ce qu'il faut faire. On va de l'avant avec des solutions parfois audacieuses.

Une citation de :Mathieu Lacombe, ministre de la Famille

Mathieu Lacombe a affirmé que d'autres demandes du même type avaient été reçues par le ministère dans les derniers mois, mais que les projets de construction étaient alors plus avancés qu'à Bonaventure.

Le ministère n'a donc pas jugé bon de mettre en place d'autres installations temporaires dans la province pour le moment.

Le ministre a rappelé qu'il a promis que 22 000 nouvelles places en garderie seraient créées.

Ultimement, ce qu'il faut, c'est enfin compléter, une fois pour toutes, ce beau réseau-là qui n'a pas été complété pour que chaque parent puisse en avoir une, une place, a-t-il conclu.

Le site web de la Place 0-5 ans doit aussi subir une refonte dans les mois à venir.

Avec des informations de Jean-François Deschênes

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !