•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Winnipégois célèbrent le sacre italien à l’Euro

Six hommes habillés aux couleurs de l'Italie faisant le signe de numéro un avec leurs doigts. Ils festoient sur un trottoir.

Des Winnipegois ont célébré sur l'avenue Corydon la victoire de l'Italie à l'Euro.

Photo : Radio-Canada / James Turner

Radio-Canada

L’avenue Corydon, à Winnipeg, a été lieu de célébration, dimanche soir, pour fêter la victoire de l’Italie contre l'Angleterre à l’Euro.

Ça veut tout dire pour moi. On l’attendait depuis 2006; je suis sans mots, a lancé Gianluca Foderaro, qui était avec un groupe d’amis drapé de vert, de rouge et de blanc.

L’Italie avait ravi le titre de la Coupe du monde en 2006, mais elle n’avait pas remporté le championnat européen depuis 1968.

Les Italiens se sont imposés aux tirs au but 3 à 2 après un match qui s’est terminé 1 à 1 au stade de Wembley, à Londres.

M. Foderaro s’est réjoui de la résilience italienne.

Les Anglais disaient que le trophée revenait à la maison, mais en réalité, il vient à Rome. Ils ont beaucoup parlé, mais je veux dire : nous, les Italiens, on s’en sort toujours, a-t-il ajouté.

Devant le Bar Italia, Genio Cisternino, brandissant un grand drapeau, saluait la passion italienne.

Ce n'est que le début pour l’Italie. Je vous dis que ce qu’on voit en ce moment, c’est la fierté des Italiens. Vous avez vu la façon dont on a arrêté les buts et dont on célèbre? Tout est passionné quand nous sommes italiens, a-t-il déclaré.

Avec la finale de l'Euro, les Azzurri sont invaincus pour un trente-quatrième match de suite, ce qui est un record national. Il y a quatre ans, l’équipe a connu des moments sombres alors qu’elle n’était pas parvenue à se qualifier pour la Coupe du monde 2018.

Avec des informations d'Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !