•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écarlate remporte le Gala de la chanson de Caraquet

Trois adolescents plein sourire.

Le groupe Écarlate, de Moncton, a été formé en pleine pandémie.

Photo : Radio-Canada / Marie-André LeBlond

Radio-Canada

Le groupe Écarlate, de Moncton, est le grand gagnant du 52e Gala de la chanson de Caraquet. La finale, qui s'est déroulée samedi soir à Caraquet, a réuni plus de 300 adeptes de musique francophone.

En plus du prix Lauréat, le trio composé de Daphné McIntyre, Clémence Langlois et Samuel LeBlanc a raflé le Prix du Public, le Prix Miscou, et est arrivé à égalité avec le groupe Ananas pour le Prix Cielo.

Le groupe Écarlate a été formé en pleine pandémie, alors que l’écriture, le besoin de s’exprimer et de se connecter a fait le plus grand bien.

C’est la première fois que les trois adolescents, âgés de 17 ans, performent devant un public. Un dénouement qui ne pouvait être mieux pour leur baptême de la scène.

Je ne l’avais pas compris quand ils l’ont annoncé sur scène, mais on s’en va à la demi-finale du Festival de Granby. C’est comme une surprise, c’est comme une autre affaire qui va s’en venir, dit Clémence Langlois.

On est mieux d’écrire beaucoup de tounes, on s’en va écrire des tounes maintenant, a ajouté Daphnée McIntyre.

Un retour pour le Gala

La 52e finale du Gala était animée par le comédien Matthieu Girard, tandis que l’artiste Katrine Noël et le groupe les Hôtesses d’Hilaire étaient aux commandes de l’orchestre-maison.

En plus des 300 places en salle disponibles en présentiel au Carrefour de la mer, le public pouvait se procurer des billets pour assister virtuellement au spectacle, une première.

Des gens assis dans une salle regarde un spectacle de musique s ur une estrade.

Le 52e Gala de la chanson de Caraquet, en juillet 2021.

Photo : Radio-Canada / Serge Clavet

C’est sous le signe de la pandémie que les organisateurs de l’événement ont passé ces derniers mois à préparer la finale.

C’est vraiment l’aboutissement de cet énorme travail qui a été fait dans les derniers mois, on essaie de maintenir l’intérêt des artistes du Nouveau-Brunswick et d’ailleurs à créer en français, on crée des liens, on crée des contacts avec nos partenaires au Québec et ailleurs, on crée des opportunités, souligne la directrice générale du Gala de la chanson, Tanya Brideau.

Tremplin pour la relève

Des performances de huit finalistes d’horizons musicaux divers ont eu lieu samedi.

Le groupe d’auteurs-compositeurs-interprètes Ananas, de la région Chaleur, a remporté le prix Cielo et le prix du Festival de la chanson de Granby.

Le groupe Ananas, en pleine performance.

Le groupe Ananas, en pleine performance, samedi soir.

Photo : Radio-Canada / Serge Clavet

Le quatuor, dont le EP Fausse réalité est sorti en 2020, a eu un réel plaisir à se retrouver sur scène, raconte Guillaume Pitre-Godin, à la batterie.

Ça faisait assez longtemps qu’on ne s’était pas vu, qu’on n’avait pas joué ensemble, que ce n’était pas mal comme réunion en même temps, c’était vraiment incroyable comment c’était plaisant , dit-il.

Les Prix accordés lors de la finale

Prix Lauréat : Écarlate

Prix interprétation : Samuel Mallais

Prix du Public : Écarlate

Chanson étoile : Valérie Gionet

Prix esprit d’équipe : Maxime Boudreau

Prix coup de cœur festival Granby : Ananas

Prix Festival CARAQUET : OMRAM

Prix petit vallée : Samuel Mallais

Prix Miscou : Écarlate

Prix Cielo : Écarlate et Ananas

Prix Moisson d’Or : Samuel Mallais

Prix Sagouine: Éllie Côté

Le Gala de la Chanson de Caraquet est un tremplin pour la relève musicale francophone et est le plus important concours de chanson francophone en Acadie de l’Atlantique.

Des compositions musicales de plusieurs de ces artistes sont disponibles pour écoute gratuitement sur le site Internet du Gala de la Chanson de Caraquet.

D’après le reportage de Marie Andrée Leblond

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !