•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saskatchewan lève officiellement l’ensemble des restrictions contre la COVID-19

e68dcafa901f4cbf9999192922e6c099

Plus de masque obligatoire dès dimanche en Saskatchewan.

Photo : Radio-Canada / Cory Herperger

Radio-Canada

La Saskatchewan lève dès dimanche toutes les restrictions contre la COVID-19, y compris le port du masque obligatoire et la limite des rassemblements de masse.

Les gens peuvent recommencer donc à vaquer normalement à leurs occupations comme avant la pandémie. 

La province met ainsi en œuvre la troisième et dernière étape de son plan de réouverture qui prévoit la levée de toutes les restrictions si 70 % de la population adulte a reçu au moins la première dose de vaccin.

Tant d'habitants de la Saskatchewan ont fait leur part en se faisant vacciner, alors j'aimerais dire merci aux gens de la Saskatchewan. Au cours des 15 derniers mois, ils ont suivi avec diligence les directives et les restrictions en matière de santé publique, et au cours des derniers mois, ils ont donné suite en se faisant vacciner, avait indiqué le premier ministre Scott Moe dans un communiqué fin juin.

Jeudi, un peu plus de 71 % des personnes de 12 ans et plus avaient reçu leur première dose.

Selon le premier ministre Scott Moe, la province ne chercherait plus à contrôler la COVID-19 par le biais d'interventions ou de restrictions gouvernementales, mais elle va plutôt se fier aux vaccins. 

Cette semaine, les villes de Saskatoon et Regina ont dévoilé leur plan de réouverture indiquant qu’elles suivront les directives provinciales.  

Elles ont décidé de lever complètement les restrictions le 11 juillet, y compris pour les employés municipaux, sauf pour certains postes.

Toutefois, les deux villes laissent le choix aux employés et à la population de porter des masques dans les centres municipaux s'ils le désirent.

Les deux villes assurent qu’elles continueront d’utiliser des procédures sanitaires allant de l’usage du désinfectant pour les mains à l’emploi des plexiglas, comme ce sera principalement le cas à Saskatoon.

Regina abandonnera  toutes ses exigences de préinscription COVID-19 pour les activités sans rendez-vous dans les centres de loisirs à partir du 11 juillet.

Dans les transports en commun, l’usage du masque sera optionnel. À Saskatoon, les affiches sur la distanciation physique disparaîtront des autobus et des abribus. Les deux villes prévoient un retour progressif à la normale des services de transport en commun.

À chaque entreprise son choix

Le gouvernement provincial a autorisé les entreprises à créer leurs propres politiques en matière du port du masque. Les clients devront respecter ces mesures.

Et déjà certaines entreprises entendent cependant maintenir les restrictions en place, car près de la moitié des entrepreneurs en Saskatchewan sont en faveur de la levée des restrictions le 11 juillet.

La copropriétaire du salon Lotus & Oak à Regina Tori Usher estime que la transition vers un retour à la normale a été trop rapide.

Nous sommes heureux de voir les choses se terminer, bien sûr, et s'améliorer. Mais c'était très choquant de voir à quelle vitesse ils ont mis fin à toutes les règles et réglementations, note Mme Usher. Nous sommes en contact si étroit avec nos clients et les membres du personnel que nous ne pouvons pas prendre de distance sociale.

Le salon continuera à exiger le port du masque de ses clients et du personnel. Des cloisons en verre seront maintenues et des clients seront amenés à attendre à l’extérieur.  

Mme Usher souligne que son salon évaluera ses propres mesures de protection supplémentaires au jour le jour. 

Nous voulons nous assurer que tout le monde est heureux et que notre salon continue à être fréquenté et que les gens ne se sentent pas mal à l'aise en venant ici. 

Un studio de yoga de la ville exigera une preuve de vaccination de tous les participants au studio, selon CBC.

Fête de quartier exempte de restrictions 

Pour marquer le début de la réouverture, une fête de quartier sans restrictions est prévue dans les rues de Swift Current, dans le sud-ouest de la Saskatchewan.

L’événement est organisé par la Swift Current Community Youth Initiative, un organisme à but non lucratif qui offre aux familles et aux jeunes des services de conseil, de supervision, de mentorat et d'autres programmes.

Nous essayons de créer une atmosphère de fête foraine pour les enfants et les familles afin qu'ils puissent venir, s'amuser et participer à quelques jeux. Nous aurons de la barbe à papa. Nous aurons un DJ, détaille Nathan Wiebe, directeur général de l’organisme. 

Le gouvernement indique que, malgré la levée des restrictions, les personnes non vaccinées ou partiellement vaccinées devraient quand même envisager de porter un masque, reconnaît Nathan Wiebe. Il dit alors comprendre ceux qui veulent continuer à porter des masques. Il assure que des précautions sanitaires seront mises en place à cet effet.

Selon M. Wiebe, les gens sont enthousiastes à l'idée d'entrer en contact avec les personnes qu'ils n'ont pas vues pendant la pandémie. 

Un enthousiasme beaucoup plus mesuré chez Matthew Cardinal, un homme qui a survécu à la COVID-19. Après avoir séjourné aux soins intensifs, il se porte beaucoup mieux. Il a déjà reçu ses deux doses de vaccin. M. Cardinal se réjouit maintenant de la réouverture de la province, mais il craint aussi pour ceux qui n'ont pas encore reçu le vaccin.

Les enfants vont être vulnérables, les personnes immunodéprimées vont être vulnérables, dit-il. Je suis enthousiaste, mais en même temps méfiant.

En date de samedi, la COVID-19 a occasionné 572 décès dans la province. Mais les nouveaux cas continuent de diminuer.

Avec les informations de Kendall Latimer et Alexander Quon

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !