•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un aperçu des plans de déconfinement à travers le pays

La terrasse d'un bar se reflète dans la vitrine de l'établissement

Tout le Québec est maintenant au palier vert, le plus bas dans le cadre du plan de déconfinement de la province.

Photo : Radio-Canada / Pascal Poinlane

Radio-Canada

Alors que les taux de vaccination contre la COVID-19 augmentent et que le nombre de cas diminue partout au Canada, les provinces et les territoires ont commencé à publier leurs plans de déconfinement et de reprise des activités.

La plupart des plans sont basés sur des objectifs de vaccination à certaines dates et sur le nombre de cas et d'hospitalisations.

Voici comment se comparent les différents plans de réouverture à travers le pays.

Terre-Neuve-et-Labrador

Le plan de réouverture de la province commence par une période de transition au cours de laquelle certaines restrictions sanitaires, comme les limites sur les rassemblements, seront assouplies.

Les exigences en matière de tests et d'auto-isolement ont été levées pour les voyageurs canadiens entièrement vaccinés le jour de la fête du Canada, tandis que ces exigences seront revues au cours des prochains mois pour les voyageurs n'ayant reçu qu'une seule dose d'un vaccin contre la COVID-19.

Si les objectifs de nombre de cas, d'hospitalisation et de taux de vaccination sont atteints, la province prévoit de rouvrir les discothèques dès le 15 août et de lever les restrictions de capacité des entreprises et des restaurants tout en maintenant la distanciation physique entre les tables.

De plus, dès le 15 septembre, les exigences en matière de masques pour les espaces publics intérieurs seront réexaminées.

Nouvelle-Écosse

Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Iain Rankin, lors de son point de presse sur la COVID-19.

Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Iain Rankin, dévoilait son plan de déconfinement en cinq phases.

Photo : Communications Nouvelle-Écosse

La Nouvelle-Écosse est passée à la phase 2 de son plan de réouverture en cinq étapes, qui permet le service à l'intérieur des restaurants et des bars, une capacité de 50 % de la clientèle pour les magasins de détail et des limites de rassemblement accrues.

La province a autorisé toutes les écoles publiques et privées à rouvrir. Une limite de 10 personnes se réunissant de manière informelle à l'intérieur est en place, et jusqu'à 25 personnes sont autorisées à se rassembler de manière informelle à l'extérieur sans distanciation sociale.

Les festivals et événements spéciaux peuvent avoir lieu avec une capacité réduite de 25 % ainsi qu'un maximum de 50 personnes à l'intérieur et jusqu'à 75 personnes à l'extérieur, avec distanciation sociale.

Les repas au restaurant sont autorisés, à l’intérieur comme à l’extérieur, avec deux mètres entre les tables et un maximum de 10 personnes par table. Les restaurants ne peuvent servir les clients en salle que jusqu'à 23 h et doivent fermer avant minuit, mais les plats à emporter, la livraison et le service au volant peuvent toujours être offerts après minuit.

Les salons de coiffure et de manucure, les spas, et les salons de tatouage sont ouverts, mais uniquement sur rendez-vous.

Nouveau-Brunswick

Le Nouveau-Brunswick est passé à la phase 2 de son plan de déconfinement, ayant atteint son objectif de vacciner 20 % des personnes de 65 ans ou plus avec deux doses d'un vaccin contre la COVID-19.

Cette phase ouvre la province à tous les voyageurs de la Nouvelle-Écosse sans qu’ils aient besoin de s’isoler. C’était déjà le cas pour l'Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador.

Les voyageurs d'ailleurs au Canada qui ont reçu au moins une dose d'un vaccin contre la COVID-19 peuvent entrer dans la province sans avoir à s'isoler, tandis que ceux qui n'ont pas reçu de vaccin doivent toujours se mettre en quarantaine et subir un test de dépistage.

D'autres changements permettent aux restaurants, aux gyms et aux salons de coiffure fonctionner au maximum de leur capacité, pour autant que des listes des coordonnées des clients soient conservées.

Dans la troisième phase, la province compte lever toutes les restrictions liées à la COVID-19.

L'Île-du-Prince-Édouard

L'Île-du-Prince-Édouard a levé l’exigence de porter un masque dans les lieux publics intérieurs vendredi dernier.

Heather Morrison, la médecin hygiéniste en chef de la province, dit cependant que les masques sont toujours encouragés pour réduire la propagation de la COVID-19 et que les entreprises sont libres d'adopter des règles plus strictes.

La Dre Heather Morrison, médecin hygiéniste en chef de l’île, lors de son point de presse le 15 juin 2021.

La Dre Heather Morrison, médecin hygiéniste en chef de l'Île-du-Prince-Édouard, continue d'encourager le port du masque.

Photo : Radio-Canada

Les autorités sanitaires soutiennent que ceux qui servent le public, comme les employés de restaurants, de magasins de détail et de salons de coiffure, devraient continuer à porter un masque.

Tous les établissements de soins de santé continueront d'exiger le masque jusqu'à ce que 80 % des résidents admissibles de l'Île-du-Prince-Édouard aient été complètement vaccinés.

Pendant ce temps, la province a autorisé l'augmentation du nombre de personnes pouvant se rassembler à l'intérieur comme à l'extérieur, qui passe à 20. Les restaurants sont autorisés à servir des tables comptant jusqu'à 20 convives.

Des événements spéciaux organisés par des particuliers, tels que des mariages et des fêtes d'anniversaire, peuvent être autorisés et accueillir jusqu'à 50 personnes avec un plan approuvé par les autorités.

La province prévoit que dès le 18 juillet, les rassemblements organisés par une entreprise ou une autre organisation seront autorisés avec des groupes allant jusqu'à 200 personnes à l'extérieur ou 100 personnes à l'intérieur.

Le 12 septembre, la province s'attend à ce que les mesures de distanciation physique soient assouplies, tout en permettant aux rassemblements personnels et organisés de se dérouler sans limites de participants.

Québec

Des affiches rappelant la distanciation de deux mètres dans la pharmacie Brunet de Rouyn-Noranda.

Le gouvernement du Québec supprime les restrictions du nombre de personnes dans les magasins de détail de la province et réduit les exigences de distanciation physique, qui passent de deux mètres à un mètre.

Photo : Radio-Canada / Boualem Hadjouti

À compter de lundi, les Québécois de foyers distincts devront respecter une distance d'un mètre les uns des autres à l'intérieur et à l'extérieur au lieu des deux mètres qui prévalaient jusque-là.

Les magasins de détail, quant à eux, ne seront plus confrontés à des restrictions du nombre de clients autorisés à entrer liées à la COVID-19, mais devront s'assurer que les clients peuvent maintenir une distance d'un mètre les uns des autres.

L’obligation de porter un masque dans tous les espaces publics intérieurs reste en place, et le conseil provincial de la sécurité au travail introduira de nouvelles règles pour les bureaux la semaine prochaine.

Tout le Québec est maintenant au palier vert, le plus bas dans le cadre du plan de déconfinement de la province. Jusqu'à 20 personnes sont désormais autorisées à partager une table sur les terrasses des restaurants et des bars. Les rassemblements en plein air sur une propriété privée peuvent également inclure jusqu'à 20 personnes. La capacité pour les mariages et les funérailles est désormais fixée à 250 personnes, mais les réceptions de mariage sont limitées à 25 participants à l'intérieur et 50 à l'extérieur.

Le mois dernier, la province a autorisé la réouverture des gymnases et des salles à manger des restaurants. Les sports et loisirs de plein air encadrés sont également autorisés pour les groupes allant jusqu'à 25 personnes.

Le Québec a mis fin à son couvre-feu nocturne le 28 mai. La province a également levé les interdictions de voyager entre les régions et fixé à 3500 le nombre de personnes autorisées à assister à des événements sportifs et à des festivals.

Ontario

L'Ontario passera à l'étape 3 de son plan de réouverture vendredi prochain, cinq jours avant la date prévue. Cela permettra plus d'activités à l'intérieur, y compris les repas au restaurant et l'utilisation des salles de sport, tandis que de plus grandes foules seront autorisées pour les activités de plein air. Les règles de port du masque et de distanciation physique resteront cependant en place.

La province autorise actuellement les concerts et le cinéma en plein air et les spectacles d'arts de la scène au stade 2.

La capacité d'audience est plafonnée à 25 % de l'espace extérieur ou des sièges, les organisateurs étant tenus d'afficher les restrictions de capacité maximale dans l'espace extérieur. Tous les billets doivent être vendus comme sièges réservés.

D'autres mesures permettent également aux musiciens de se produire dans des salles de concert couvertes pour un nombre limité de raisons.

Les spectacles diffusés en direct sont autorisés, mais les performances ne peuvent accueillir aucun spectateur. Les salles intérieures peuvent organiser des répétitions de groupe avec certaines mesures de distanciation et de sécurité en place.

Les restrictions ont également été réduites pour l'industrie du cinéma et de la télévision. En particulier, le plafond de 50 artistes sur un plateau est supprimé, bien que les audiences en studio ne soient toujours pas autorisées.

Les cinémas en salle et les concerts publics ne seront autorisés avec des restrictions de capacité qu'à la troisième étape.

Manitoba

Le gouvernement du Manitoba affirme que de nouvelles règles sanitaires seront mises en place la semaine prochaine.

Les règles actuelles interdisent la plupart des rassemblements sociaux à l'intérieur et exigent que les musées, les théâtres et les casinos restent fermés.

Les restaurants et les bars sont limités à 25 % de leur capacité à l'intérieur et à 50 % sur les terrasses. Les salons de coiffure, les gyms et les sports en salle peuvent reprendre leurs activités, mais avec des restrictions de capacité d'accueil. Les salons de coiffure et de manucure sont disponibles sur rendez-vous uniquement.

Les rassemblements en plein air sur une propriété privée sont limités à 10 personnes et les groupes dans les espaces publics sont limités à 25.

Le nombre de fidèles autorisés aux rassemblements religieux est également plafonné.

Les entreprises, telles que les casinos et les cinémas, resteront fermées. Elles devraient ouvrir à des étapes ultérieures du plan de déconfinement cet été.

Saskatchewan

Regina et Saskatoon ont annoncé qu'elles supprimeraient toutes les restrictions sanitaires à compter du dimanche 11 juillet. Cela comprend la levée du port obligatoire du masque à l'échelle de la province, ainsi que la levée des limites de capacité des événements et de la taille des rassemblements.

Le premier ministre Scott Moe a déclaré que la province allait de l'avant avec la mise en œuvre complète de l'étape 3 de sa feuille de route pour la réouverture étant donné que 70 % des personnes de plus de 18 ans et 69 % de celles de plus de 12 ans ont maintenant reçu leur première dose d'un vaccin contre la COVID-19.

Actuellement, les grands détaillants doivent réduire la capacité d'accueil de leurs magasins à 25 %, tandis que les autres détaillants doivent réduire leur capacité à 50 %.

Les restaurants et les bars doivent maintenir une distance de deux mètres entre les tables ou ériger une barrière structurelle entre les tables si la distance n'est pas possible. Les tables sont limitées à six convives à la fois. Les discothèques et les restaurants de style buffet sont fermés.

Les lieux de culte peuvent recevoir jusqu'à 150 personnes, mais la capacité d'accueil ne soit pas dépasser 30 %. Les fidèles doivent être séparés de deux mètres, à moins qu'ils ne fassent partie du même ménage élargi.

Un maximum de 30 personnes sont autorisées à assister aux rassemblements dans les salles de banquet et de conférence, y compris les réceptions de mariage et de funérailles. Aucune nourriture ou boisson n'est autorisée.

Jusqu'à 30 personnes peuvent s'asseoir dans une salle de cinéma, et le personnel et les clients doivent pouvoir maintenir deux mètres de distance entre eux. La même règle s'applique aux théâtres.

Alberta

Toutes les restrictions liées à la COVID-19 ont été levées le 1er juillet.

Il n'y a plus de limites sur les mariages, les funérailles ou d’interdictions de rassemblements à l’intérieur. De plus, il n'y a plus de restrictions visant les gyms ou les activités sportives, et plus de limites de capacité dans les restaurants, dans les magasins de détail ou dans les lieux de culte.

Une personne atteinte de la COVID-19 devra cependant toujours s'isoler, et les mesures de protection dans les centres de soins continus peuvent rester en place.

L'exigence du port du masque dans les espaces publics intérieurs a pris fin, mais les masques peuvent toujours être requis dans les taxis, les transports en commun et en covoiturage.

Colombie-Britannique

La province a franchi une nouvelle étape de son plan de réouverture le 1er juillet. La plupart des restrictions liées à la COVID-19 ont été levées et les rassemblements en plein air ont obtenu le feu vert pour accueillir jusqu'à 5000 personnes.

Les restaurants et les bars n'ont plus de limites de capacité, mais les gens ne sont toujours pas autorisés à se mêler aux autres tables. Les masques ne sont plus obligatoires.

Les casinos et les discothèques sont ouverts pour la première fois en 16 mois, mais certaines barrières restent en place et la socialisation entre les tables n'est pas autorisée.

Certaines entreprises pourraient vouloir continuer d’obliger le port du masque dans leurs espaces et les personnes concernées doivent se conformer aux règles en vigueur, soutient la médecin hygiéniste en chef, la Dre Bonnie Henry.

Les résidents de foyers de soins pourront quant à eux bientôt recevoir des visiteurs sans restrictions. Les visites libres seront à nouveau permises à compter du 19 juillet, mais les membres du personnel devront vérifier le statut vaccinal des visiteurs.

Toutes les restrictions liées à la COVID-19 devraient être levées le jour de la fête du Travail.

Nunavut

Les règles de santé publique varient d’une communauté à l’autre.

Les restrictions à Iqaluit ont été allégées le 2 juillet dernier, avec notamment la levée de celles sur les voyages. Les résidents peuvent maintenant se réunir à 10 à l’intérieur et à 50 à l’extérieur.

Les cinémas et les restaurants peuvent également ouvrir à 25 % de leur capacité ou accueillir 25 clients.

Territoires du Nord-Ouest

Les commerces et les entreprises qui suivent un plan approuvé par la santé publique peuvent accueillir jusqu’à 25 personnes. Une famille peut inviter jusqu’à 10 personnes à la maison.

Les voyages non essentiels à l’extérieur du territoire ne sont pas recommandés et les voyages de tourisme sur le territoire ne sont pas autorisés.

Le port du masque n’est plus requis dans les lieux publics à Yellowknife et dans trois autres communautés, mais le médecin hygiéniste en chef, le Dr Kami Kandola, continue de l’encourager à l’intérieur quand la distanciation n’est pas possible ou si la ventilation fait défaut.

Yukon

Les bars et les restaurants du Yukon peuvent recommencer à fonctionner à plein régime et les personnes peuvent entretenir un maximum de 20 contacts sociaux.

Jusqu’à 20 personnes peuvent se rassembler à l’intérieur avec la distanciation et jusqu’à 100 à l’extérieur. Les rassemblements formels comme les festivals ou les mariages, eux, peuvent réunir jusqu’à 200 personnes avec la distanciation.

Carte montrant les cas de coronavirus par pays
Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !