•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Alberta promet de créer ou de remplacer 6000 lits en soins de longue durée

Une préposée aux bénéficiaires aidant une aînée à marcher.

Les centres de soins de longue durée de l'Alberta ont été durement touchés par la pandémie de COVID-19.

Photo : Getty Images / Joe Raedle

Radio-Canada

Le gouvernement albertain promet de créer ou de remplacer 6000 lits de soins de longue durée au cours des quatre prochaines années.

Le ministre albertain de la Santé, Tyler Shandro, a annoncé vendredi que 400 millions de dollars seront alloués à une nouvelle version de l’initiative de soutien de vie à prix abordable (ASLI).

Cet argent servira à créer de nouveaux lits ou à moderniser des espaces déjà existants dans les centres de soins de longue durée financés par la province.

Le ministre estime que 2200 nouveaux lits seront créés et que 3800 seront remplacés.

Emprunter des approches innovantes afin d'augmenter la capacité en soins de longue durée est absolument essentiel, a déclaré Tyler Shandro.

Il a ajouté que l’approche du gouvernement permettrait à un plus grand nombre de personnes en Alberta d’avoir accès à des soins de longue durée de grande qualité dès maintenant et dans les années à venir.

Plus de 340 lits seront ajoutés cette année entre autres à Calgary, à Edmonton, à Red Deer et ç Medicine Hat.

Selon un examen récent des établissements de soins de longue durée, 8000 lits dans la province doivent être remplacés parce qu’ils ne répondent pas aux exigences de soins actuels.

Population vieillissante

Le nombre de personnes âgées en Alberta devrait doubler au cours des 20 prochaines années, pour atteindre 1,1 million. La demande pour des soins de longue durée devrait quant à elle augmenter de 62 % d’ici 2030, selon Tyler Shandro.

De plus, ces nouveaux espaces devraient augmenter la capacité des hôpitaux, puisque moins de personnes âgées y attendront une place pour des soins continus.

Manque d’information

La directrice générale de Friends of Medicare, Sandra Azocar, s’inquiète cependant du manque de détails dans l'annonce du gouvernement.

Cette annonce ne fournit aucune information concernant, par exemple, le niveau de soins que ces lits fourniront, dit-elle.

Elle croit également qu'il faudrait investir plus d’argent pour réformer le secteur des soins de longue durée.

Je pense que [la seule] manière dont cette annonce pourrait bénéficier aux Albertains est si nous avions des établissements dont la raison d’être n'est pas le profit, ajoute-t-elle.

Le porte-parole néo-démocrate en matière de santé, David Shepherd, partage ces inquiétudes.

[Tyler] Shandro n’a rien mentionné aujourd’hui par rapport au niveau de soins qui seront prodigués avec ce financement. Nous savons qu’il y aura une forte demande pour les milieux de vie encadrés de niveau 4 et les soins pour les personnes souffrant de démence, au cours des prochaines années, dit-il.

J’espère que [le ministre] se concentrera sur des projets qui répondent aux besoins des Albertains avec cet investissement et pas simplement sur ceux qui maximisent les marges de profits des gestionnaires et minimisent la qualité des soins, ajoute-t-il.

Tyler Shandro a pour sa part mentionné que le gouvernement allouerait davantage d’argent, dans le budget provincial 2021, aux initiatives en soins de longue durée et qu'il ferait d’autres annonces dans les mois à venir.

Il a ajouté que les établissements de soins auront la responsabilité d’embaucher davantage d’employés et que Services de santé Alberta aura également un rôle à jouer pour répondre au manque de personnel.

L’année dernière, la province a ajouté 2600 lits dans 26 communautés à travers la province. La portion du budget 2021 allouée aux soins de longue durée est d’environ 1,2 milliard de dollars.

Avec les informations d'Elise von Scheel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !