•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les restaurateurs pourront rapprocher leurs tables en terrasse

Une personne dresse une table sur un trottoir.

Les tables sur les terrasses de restaurants pourront être plus près à compter de lundi (archives).

Photo : CBC/Samantha Nar

Les restaurateurs pourront finalement placer leurs tables à l'extérieur à un mètre de distance dès lundi. Le cabinet du ministre de la Santé a accepté d’adapter les règles sanitaires pour les restaurants en concordance avec les assouplissements annoncés pour la population générale qui seront en vigueur la semaine prochaine.

Alors que le ministère avait confirmé jeudi à Radio-Canada que la réduction de la distance entre les individus de deux mètres à un mètre annoncée pour lundi ne s’appliquerait pas aux restaurants, voilà qu’il revient sur cette consigne.

C’est tard jeudi soir que le responsable de l’Association Restauration Québec (ARQ) a reçu le courriel lui annonçant la nouvelle. À l’extérieur, la distance entre les tables sera réduite à 1 m, en cohérence avec le fait qu'à l'extérieur, il est possible de se tenir à 1 m des autres personnes sans porter de couvre-visage, peut-on y lire.

2 mètres à l'intérieur

Toutefois, le deux mètres restera toujours requis à l’intérieur, car les gens sont assis sans masque et peuvent parler entre eux. Cette distance de 2 m peut toutefois être remplacée par l’installation d’une cloison qui limite la transmission.

C’est sûr qu’à l’intérieur on reste toujours à deux mètres, mais déjà on est contents de ce revirement de situation là pour l’extérieur, explique Martin Vézina, le responsable des communications à l’ARQ.

Fin des limitations

L’association continue d’espérer davantage d’assouplissements pour ses membres, mais elle est consciente qu’elle doit attendre qu’une plus grande proportion de la population soit vaccinée. M. Vézina précise que les règles sanitaires minent la rentabilité des restaurants qui doivent notamment réduire leur nombre de tables pour répondre aux exigences de la santé publique.

Pour le moment, on comprend la situation et on voit que le gouvernement veut faire des assouplissements. On est prêts à jouer le jeu, mais c’est sûr que nous on espère que d’ici la fin août comme il était prévu dans le plan de déconfinement, on puisse lever les deux mètres et les limitations sur les heures de service d’alcool, souligne-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !