•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5300 foyers du Bas-Saint-Laurent branchés à Internet haute vitesse d'ici septembre 2022

Des câbles branchés dans une station réseau.

Ottawa, Québec et Vidéotron investissent un peu plus de 39 millions de dollars pour brancher plus de 5000 foyers du Bas-Saint-Laurent à Internet haute vitesse. (Archives)

Photo : iStock

Radio-Canada

Ottawa, Québec et Vidéotron annoncent des investissements d'un peu plus de 39 millions de dollars pour brancher 5300 foyers bas-laurentiens aux services Internet haute vitesse de Vidéotron d'ici septembre 2022. Les deux ordres de gouvernement financent 34 millions des coûts de ce projet, par l'Opération haute vitesse Canada-Québec.

La ministre fédérale du Revenu national et députée de Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier, l'adjoint parlementaire du premier ministre du Québec, M. Gilles Bélanger, la députée de Côte-du-Sud, Marie-Eve Proulx, le député de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Denis Tardif, et le président et chef de la direction de Québecor, Pierre Karl Péladeau, en ont fait l'annonce vendredi, à Rivière-du-Loup.

Les députés Denis Tardif et Marie-Eve-Proulx, la ministre Diane Lebouthillier et le président de Vidéotron, Pierre Karl Péladeau, en conférence de presse à Rivière-du-Loup.

Ottawa, Québec et Vidéotron annoncent qu'ils investissent pour brancher 5300 foyers à Internet haute vitesse.

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Les municipalités visées par ces nouveaux branchements se situent dans les MRC de Kamouraska, de Rivière-du-Loup, de Témiscouata et des Basques.

Municipalités visées par ces branchements à Internet haute vitesse

MRC des Basques

  • Saint-Mathieu-de-Rioux
  • Saint-Simon-de-Rimouski

MRC de Kamouraska

  • Kamouraska
  • La Pocatière
  • Mont-Carmel
  • Picard
  • Rivière-Ouelle
  • Saint-Alexandre-de-Kamouraska
  • Saint-André-de-Kamouraska
  • Sainte-Anne-de-la-Pocatière
  • Saint-Bruno-de-Kamouraska
  • Saint-Denis-De La Bouteillerie
  • Saint-Gabriel-Lalemant
  • Saint-Germain
  • Sainte-Hélène-de-Kamouraska
  • Saint-Joseph-de-Kamouraska
  • Saint-Onésime-d'Ixworth
  • Saint-Pacôme
  • Saint-Pascal
  • Saint-Philippe-de-Néri

MRC de Rivière-du-Loup

  • Cacouna
  • L'Isle-Verte
  • Notre-Dame-du-Portage
  • Rivière-du-Loup
  • Saint-Antonin
  • Saint-Arsène
  • Saint-Cyprien
  • Saint-Épiphane
  • Saint-François-Xavier-de-Viger
  • Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup
  • Saint-Modeste

MRC de Témiscouata

  • Biencourt
  • Dégelis
  • Lac-des-Aigles
  • Lejeune
  • Pohénégamook
  • Rivière-Bleue
  • Saint-Athanase
  • Saint-Eusèbe
  • Saint-Honoré-de-Témiscouata
  • Saint-Marc-du-Lac-Long
  • Saint-Michel-du-Squatec
  • Saint-Pierre-de-Lamy
  • Témiscouata-sur-le-Lac

En entrevue à l'émission D'Est en Est vendredi après-midi, Marie-Eve Proulx a indiqué que la vitesse de la connexion doit être d'au moins 50 Mbits/s.

Par communiqué, Vidéotron indique qu'elle procédera à un dénombrement dans les territoires visés pour s'assurer qu'aucun foyer ne sera laissé sans service.

Pour le gouvernement Legault, il s'agit là de services devenus essentiels, non seulement pour assurer le développement économique et touristique des régions, mais aussi pour soutenir la vitalité de nos communautés.

Quelques foyers encore en attente d'un échéancier de branchement

En avril, les deux paliers de gouvernement annonçaient que 2600 foyers des MRC du KRTB auront accès à Interne haute vitesse par le biais de l'entreprise Bell.

Selon le député fédéral de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, les gouvernements tardent à signer des ententes avec une entreprise de télécommunications pour une dizaine de municipalités de la MRC des Basques. Environ 1100 foyers demeurent sans nouvelle du moment de leur branchement.

Il ajoute que la pandémie de COVID-19 a donné un élan pour accélérer la connexion de la région à des services d'Internet haute vitesse et qu'il faut continuer les branchements. On doit avoir accès à ces technologies-là pour être compétitifs avec les autres régions du Québec, soutient le député.

Les deux axes principaux de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup seront mis à neuf.

Certains foyers attendent encore de savoir quand ils seront branchés aux services d'Internet haute vitesse (archives).

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé a souhaité rappeler au gouvernement fédéral de ne pas oublier les lieux de villégiatures.

On le voit notamment à Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup où il y a des citoyens qui pratiquent le travail à distance. La bande passante ne répond pas du tout aux besoins.

Une citation de :Michel Lagacé, préfet de la MRC de Rivière-du-Loup

L'Opération haute vitesse Canada-Québec doit assurer la connexion de 150 000 foyers québécois, notamment par des ententes avec six grandes entreprises de télécommunications.

Les gouvernements fédéral et provincial contribuent de manière égale à une enveloppe de 826,3 millions de dollars prévue pour procéder à ces branchements.

Avec les informations de Shanelle Guérin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !