•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une entreprise de construction exclusivement féminine au Nouveau-Brunswick

Femmes sur un chantier de construction.

Des femmes participent au projet She Builds à Moncton.

Photo : Radio-Canada / Guy LeBlanc

Radio-Canada

La compagnie de construction She Builds embauche seulement des femmes pour leur donner la chance d’intégrer ce milieu majoritairement masculin.

D’après le directeur général de ConstruForce Canada, les femmes sont sous-représentées dans le domaine de la construction. Il y a trois ans déjà, Bill Ferreira déclarait que le secteur doit s’assurer que l’environnement de travail de demain en est un basé sur le respect .

Donna Ferguson, propriétaire de She Builds.

La propriétaire de She Builds, Donna Ferguson, souhaite réduire la discrimination envers les femmes dans le milieu de la construction.

Photo : Radio-Canada

La propriétaire de She Builds, Donna Ferguson, possède près de 40 années d’expérience. Elle estime que percer dans son domaine est souvent difficile en tant que femme.

Nous voulions donner aux femmes une occasion. Nous voulions renverser les chiffres pour que nous soyons une entreprise majoritairement féminine, où il n’y a pas d’exclusion. Les femmes n’ont pas à se sentir isolées.

Une citation de :Donna Ferguson, propriétaire de l'entreprise She Builds

La contremaîtresse de la compagnie, Terri Mallet, a également dû surmonter de nombreux obstacles en raison de son genre.

Terri Mallet, contremaîtresse de She Builds.

La contremaîtresse de She Builds, Terri Mallet, s'est déjà fait intimider par des hommes, mais n'a pas pour autant quitté sa profession.

Photo : Radio-Canada

En 13 ans de carrière, elle a toutefois su se tailler une place dans ce domaine où les femmes se font rares.

C’était intimidant parce que les hommes ont essayé tout ce qui pouvait pour voir s’ils pouvaient me casser. J’ai [continué] parce que je voulais vraiment faire ceci. Je ne voulais plus être au bureau, je ne voulais plus faire le "typical girl thing".

Une citation de :Terri Mallet, contremaîtresse de l'entreprise She Builds

Aujourd'hui, Terri Mallet s’occupe de former la relève de l'entreprise.

Des projets par des femmes, pour des femmes

Une femme construit un perron.

Une participante au projet She Builds.

Photo : Radio-Canada / Guy LeBlanc

Au printemps, six femmes ont intégré l'équipe. Après plusieurs semaines de formation, elles ont été engagées en tant qu'apprenties. Pour obtenir leur brevet, elles devront réaliser plus de 7000 heures de travail.

En plus de l'arrivée de nouvelles recrues, plusieurs projets sont à l’agenda pour l’année prochaine.

La construction de maisons abordables, faites par des femmes, pour des femmes, s’inscrit dans ces initiatives.

Avec les informations de Jérémie Tessier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !