•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Éditions de la nouvelle plume créent un nouveau poste

Un homme sourit pendant une entrevue.

Laurier Gareau aimerait bientôt quitter le conseil d'administration des Éditions de la nouvelle plume. (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Pour la première fois depuis sa fondation en 1984, les Éditions de la nouvelle plume, autrefois connues sous le nom d'éditions Louis Riel, créent un poste à temps plein à la direction générale.

Le poste vacant relevait d’unesituation qui ne peut pas durer éternellement, selon le président du conseil d'administration des Éditions de la nouvelle plume, Laurier Gareau.

La création de ce poste est l'aboutissement de quatre ans de travail pour mettre en place les maillons financiers de la nouvelle plume, ajoute-t-il.

Grâce à de nouvelles subventions et à une augmentation de la contribution de Patrimoine canadien, les revenus de la maison d’édition fransaskoise sont passés de 67 000 $ en 2017, à près de 200 000 $ en 2021.

La création de ce poste ouvre potentiellement d’autres valves financières, puisque la maison devient désormais admissible à des subventions de SK ARTS, qui exigent la présence d’une direction générale à temps plein.

La subvention arrive au bon moment, puisque Laurier Gareau, à la retraite, travaille à temps plein, mais de façon bénévole pour la maison d’édition située à Regina. Il aimerait bientôt quitter le conseil d'administration, affirme-t-il.

Depuis le mois de juillet 2021, et ce, jusqu’au mois de mars 2022, les Éditions de la nouvelle plume emploient deux personnes à temps partiel. La première occupe un poste de coordonnatrice, et la seconde est responsable de la promotion et de la mise en marché.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !