•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ancien député fédéral Bill Casey veut faire le saut au provincial

Bill Casey dans son garage devant une voiture de collection.

Le politicien néo-écossais Bill Casey avait annoncé sa retraite en tant que député fédéral en 2018. Il veut faire un retour en politique provinciale, cette fois, dans la circonscription de Cumberland-Nord (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le politicien Bill Casey, qui compte une longue carrière à la Chambre des communes, annonce son intention de devenir le candidat du Parti libéral de la Nouvelle-Écosse dans la circonscription électorale de Cumberland-Nord.

Il affirme que les gens de la circonscription se sentent parfois comme s’ils ne faisaient pas partie de la Nouvelle-Écosse et qu’il compte changer cela s’il est élu. Le péage sur l’autoroute, selon lui, contribue à ce sentiment dans la population. Il dit qu'il faut aussi améliorer la promotion du développement économique, de la qualité de vie et des lieux historiques de la région.

Bill Casey promet de se concentrer sur le développement des sources d’énergie vertes dans la région.

Il se préoccupe aussi de la hausse du niveau de la mer, qui menace selon lui des routes, le chemin de fer et d’autres moyens de communication. Il veut s’attaquer à cet enjeu avec l’appui des trois ordres de gouvernement.

Bill Casey ajoute que les mesures récentes de prévention de la COVID-19 ont mis en évidence les liens entre la circonscription et le Nouveau-Brunswick. Il dit qu’il est temps que ces deux régions partagent plus de services et qu’il veut faire mieux comprendre à Halifax comment les politiques de ces deux provinces touchent la circonscription.

Le siège de Cumberland-Nord est occupé à l’heure actuelle par la députée Elizabeth Smith-McCrossin. Cette dernière a été expulsée du caucus progressiste-conservateur, le mois dernier, à la suite des manifestations qui ont bloqué la Transcanadienne pendant environ 24 heures.

Elizabeth Smith-McCrossin a récemment annoncé son intention de se porter candidate indépendante aux prochaines élections provinciales.

Mme Smith-McCrossin a dit qu’elle appuyait une courte manifestation sur l’autoroute 104 le 22 juin, mais qu’elle n’était pas mêlée au blocage de la frontière le lendemain. Elle attribue ce blocage à des manifestants professionnels du Nouveau-Brunswick.

Avec des renseignements de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !