•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le port du masque n’est plus obligatoire à l'Île-du-Prince-Édouard

Affiche rappelant le port du masque obligatoire à la porte d'un restaurant de Rimouski.

Le port du masque était obligatoire à l’île depuis la fin novembre 2020.

Photo : Radio-Canada / Alain Fournier

Les Prince-Édouardiens ne sont plus tenus de porter le masque à l’intérieur, ont annoncé les autorités de la province lors d’un point de presse, vendredi.

Le port du masque était obligatoire à l’île depuis la fin novembre 2020.

Le masque demeure néanmoins recommandé en fonction du statut vaccinal de la personne (une ou deux doses) ainsi que de son état de santé et de celui des membres de son entourage.

Ce ne sera pas facile pour certaines personnes. Certains, qui sont entièrement vaccinés, m’ont dit qu’ils vont continuer à porter des masques, et c’est un choix personnel.

Une citation de :Dre Heather Morrison, médecin hygiéniste en chef de l’île

La médecin-hygiéniste en chef de l’île, la Dre Heather Morrison, a déclaré que les Insulaires devraient considérer plusieurs facteurs avant de prendre la décision de porter ou non le masque.

Est-ce que les personnes qui sont autour de vous sont entièrement vaccinées? Êtes-vous une personne immunodéprimée? Quel est l'état de santé des personnes avec qui vous partagez votre espace? […] Pouvez-vous maintenir la distance physique? Et le plus important, êtes-vous à l'aise avec la situation?, explique-t-elle.

La santé publique encourage toutes les personnes âgées de 12 ans et plus qui n’ont pas encore les deux doses du vaccin contre la COVID-19 à continuer à porter le masque.

La médecin hygiéniste en chef de l’île, la Dre Heather Morrison, lors de son point de presse, le 9 juillet 2021.

La médecin hygiéniste en chef de l’île, la Dre Heather Morrison, lors de son point de presse, le 9 juillet 2021.

Photo : Radio-Canada

Les employés des entreprises offrant des services au public, notamment les restaurants et les épiceries, sont toujours tenus de porter le masque.

La Dre Morrison explique qu’il ne sera pas nécessaire que les entreprises demandent une preuve du statut vaccinal des clients qui ne portent pas de masque.

Le premier ministre Dennis King pense que les changements annoncés représentent un exploit, mais il a lancé un appel à la précaution.

On a besoin que les Insulaires et les gens qui visitent l’île fassent les bons choix, non seulement pour eux-mêmes, mais pour les autres aussi.

Une citation de :Dennis King, premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard

Le personnel des résidences pour personnes âgées et des établissements de soins de santé devra, de son côté, continuer à porter le masque au travail.

Les entreprises et les organismes désirant maintenir l’obligation du port du masque à l’intérieur de leur établissement peuvent mettre en place des consignes plus strictes que celles de la province.

Le premier ministre de l’île, Dennis King, en conférence de presse le 9 juillet 2021.

Le premier ministre de l’île, Dennis King, en conférence de presse le 9 juillet 2021.

Photo : Radio-Canada

Fin des tests rapides pour les résidents de l’Atlantique

À compter de midi vendredi, les résidents de l’Atlantique ayant le laissez-passer vaccinal de la province (PEI Pass) ne seront plus soumis à des tests de dépistage rapide de la COVID-19 à leur arrivée dans la province.

Néanmoins, les personnes n’ayant pas le laissez-passer vaccinal de l’île devront encore s’isoler pendant 8 jours.

Les points de contrôle se maintiendront aux frontières de l’île.

Des voitures arrêtées devant le poste frontalier.

Depuis le 27 juin dernier, l’Île-du-Prince-Édouard exigeait que les résidents des provinces de l’Atlantique subissent un test de dépistage rapide à la frontière.

Photo : Radio-Canada / Marie-Ève Brassard

Le premier ministre de l’île, Dennis King, a expliqué sa décision en soulignant que, parmi les 25 000 tests de dépistage rapide réalisés dans la province dans les dernières semaines, aucun résultat positif pour la COVID-19 n’a été recensé.

Il a ajouté que la baisse du nombre de cas de COVID-19 et l’avancement de la campagne de vaccination au pays ont été des éléments clés dans la décision de la province de lever certaines restrictions.

L’ouverture des frontières au reste du Canada demeure prévue pour le 18 juillet.

À partir de cette date, tous les Canadiens ayant demandé la PEI Pass et reçu les deux doses du vaccin contre la COVID-19 seront exemptés de la quarantaine.

Les personnes partiellement vaccinées ou non vaccinées devront s’isoler pendant 8 jours.

Aucun nouveau cas de COVID

L’île ne recense aucun nouveau cas de COVID-19 vendredi.

À l’heure actuelle, une seule personne est toujours malade.

La province a comptabilisé 208 personnes infectées par le nouveau coronavirus et deux hospitalisations depuis mars 2020. Personne n'est décédé de la maladie dans la province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !