•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les milliardaires partent à la conquête de l'espace

Richard Branson doit décoller dimanche du Nouveau-Mexique, tandis que Jeff Bezos doit s'envoler à partir du Texas le 20 juillet.

Photos d'archives de 2019 et 2016 montrant Jeff Bezos de Blue Origin et Richard Branson de Virgin Galactic.

Photos d'archives de 2019 et 2016 montrant Jeff Bezos de Blue Origin et Richard Branson de Virgin Galactic.

Photo : Associated Press / Patrick Semansky, Mark J. Terril

Associated Press

Deux milliardaires joueront le tout pour le tout en partant faire un tour dans l'espace à bord de leurs propres fusées ce mois-ci.

Leurs coups d'éclat visent à donner confiance aux clients qui voudront débourser des centaines de milliers de dollars pour les imiter.

La très lucrative chasse aux touristes spatiaux se déroulera à une centaine de kilomètres d'altitude et mettra en présence Richard Branson, de Virgin Galatic, et l'homme le plus riche de la planète, Jeff Bezos, de Blue Origin.

Richard Branson sourit en tenant un verre à la main.

Le milliardaire Richard Branson doit décoller dimanche du Nouveau-Mexique.

Photo : Associated Press / AP Photo/Reed Saxon

M. Branson doit décoller dimanche du Nouveau-Mexique en compagnie de deux pilotes et de trois employés à bord d'un avion-fusée qui sera tout d'abord emporté par un avion à double fuselage.

M. Bezos s'envolera neuf jours plus tard dans l'ouest du Texas, à bord d'une capsule entièrement automatisée. Il sera accompagné de trois invités : son frère, une pionnière de l'aviation de 82 ans qui attend depuis 60 ans la chance de visiter l'espace, et le vainqueur d'une enchère qui a versé 28 millions de dollars américains pour son siège.

Le fondateur de Blue Origin prend position dans une reconstitution de son module spatial lors d'une rencontre avec la presse à Colorado Springs le 26 avril 2021.

Le fondateur de Blue Origin prend position dans une reconstitution de son vaisseau spatial lors d'une rencontre avec la presse à Colorado Springs le 26 avril 2021.

Photo : Reuters / Isaiah Downing

Le vol de M. Branson durera plus longtemps, mais M. Bezos ira plus haut.

L'appareil de M. Branson a davantage de fenêtres, mais celles de M. Bezos sont plus grandes.

L'intérieur de la capsule New Shepard.

L'intérieur de la capsule New Shepard de M. Bezoz.

Photo : Blue Origin

L'avion piloté de M. Branson est déjà allé dans l'espace à trois reprises. La capsule de M. Bezos a procédé à cinq fois plus de vols d'essai, mais jamais avec des humains à bord.

Dans un sens comme dans l'autre, les deux hommes veulent se vanter d'avoir été le premier à visiter l'espace à bord de sa propre fusée et d'avoir flotté en apesanteur pendant plusieurs minutes.

Richard Branson lève les pouces assis dans un siège lors du dévoilement d'un modèle du SpaceShip2 de Virgin Galactic.

Richard Branson lève les pouces assis dans un siège lors du dévoilement d'un modèle du SpaceShip2 de Virgin Galactic.

Photo : AFP / Don Emmert

M. Branson, qui aura 71 ans dans quelques jours, estime qu'il est très important de l'essayer avant d'accueillir des touristes spatiaux à bord. Il assure ne pas avoir peur; on parle après tout de l'aventurier qui a traversé la Manche en kitesurf et qui a tenté de faire le tour du monde en ballon.

Quand j'étais enfant, je voulais aller dans l'espace. Quand cela semblait peu probable pour ma génération, j'ai enregistré le nom Virgin Galactic avec l'idée de créer une compagnie qui rendrait ça possible, a-t-il écrit en ligne cette semaine.

Dix-sept ans après la création de Virgin Galactic, il est sur le point de concrétiser son rêve.

C'est incroyable où une idée peut vous mener, peu importe à quel point elle peut tout d'abord sembler folle, a-t-il dit.

M. Bezos, 57 ans, a quitté son poste de PDG d'Amazon lundi. Il avait annoncé en juin qu'il serait à bord du premier vol habité de la capsule New Shepard, à l'occasion du 52e anniversaire de l'alunissage de Neil Armstrong et Buzz Aldrin.

Le vaisseau New Shepard s'envole de son pas de tir.

Le vaisseau New Shepard s'envole de son pas de tir lors d'un vol d'essai.

Photo : Blue Origin

Il avait lui aussi des rêves de l'espace à l'enfance, a-t-il confié sur Instagram. Le 20 juillet, je ferai ce voyage avec mon frère. La plus grande aventure, avec mon meilleur ami.

M. Branson devait s'envoler plus tard cette année, à bord du deuxième ou du troisième vol d'essai de Virgin Galactic avant l'accueil des clients payants l'an prochain, mais il a changé d'idée à la fin de la semaine dernière.

Il assure ne pas vouloir battre M. Bezos et qu'il ne s'agit pas d'une course. Mais il a annoncé sa décision quelques heures seulement après que M. Bezos eut fait savoir qu'il serait accompagné par Wally Funk, une des dernières survivantes du groupe baptisé Mercury 13. Les treize femmes pilotes ne sont jamais allées dans l'espace même si elles avaient réussi, au début des années 1960, les mêmes tests que les astronautes (tous des hommes) du programme Mercury 7.

Une représentation de l'intérieur d'un vaisseau spatial pourvu de fenêtres au plafond et sur les côtés.

Les touristes de l’espace pourront regarder à l’extérieur à partir des 12 fenêtres du vaisseau.

Photo : Virgin Galactic

M. Bezos n'a rien dit du vol de M. Branson.

Mais des membres de Blue Origin soulignent que leur capsule dépassera la ligne Karman (qui marque le début de l'espace, à 100 kilomètres d'altitude), tandis que Virgin Galactic grimpera seulement à 88 kilomètres.

Plusieurs organisations reconnaissent que la ligne Karman est la frontière entre la haute atmosphère et l'espace. D'autres agences, comme la NASA, acceptent une altitude minimum de 80  kilomètres.

Les vols de Blue Origin durent une dizaine de minutes et se terminent par un parachutage dans le désert. Les vols de Virgin Galactic en durent une quinzaine à partir du moment où l'appareil est relâché et allume ses propres moteurs, et prennent fin avec un atterrissage.

SpaceX, d'Elon Musk, n'effectue pas de telles visites-éclairs. Ses capsules se rendent en orbite et il vise la planète Mars.

Il y a une grande différence entre se rendre dans l'espace et se rendre en orbite, a-t-il dit sur Twitter la semaine dernière.

M. Musk a déjà conduit dix astronautes jusqu'à la Station spatiale internationale pour la NASA. Le premier vol spatial privé de sa compagnie est prévu en septembre pour un milliardaire qui a acheté une aventure de trois jours en orbite.

Quoi qu'il en soit, Virgin Galactic et Blue Origin affirment que leurs clients sont des astronautes. Plus de 600 personnes ont déboursé 250 000 dollars américains pour un siège chez Virgin Galactic. Blue Origin annoncera le prix des billets et acceptera les réservations après le vol de M. Bezos.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !