•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le mont Douglas, en Colombie-Britannique pourrait reprendre le nom de PKOLS

Vue du sommet du mont Douglas au soleil couchant.

Le mont Douglas, à Saanich, est important culturellement et historiquement pour la population W̱SÁNE locale qui souhaite qu'il porte officiellement son nom traditionnel : PKOLS.

Photo : Radio-Canada / Sarah Xenos

Radio-Canada

Le parc du mont Douglas, qui surplombe la municipalité de Saanich, près de Victoria, pourrait bientôt changer de nom pour reprendre le nom par lequel les Premières Nations de la région l'ont toujours désigné : PKOLS.

Le district de Saanich rédige actuellement un protocole d’entente avec le conseil des W̱SÁNEĆ, qui comprend les Nations Tsartlip, Tseycum et Tsawout, a indiqué le conseiller municipal Colin Plant.

Le protocole d’entente, qui devrait être présenté à l’automne, abordera le changement de toponyme de plusieurs lieux d’importance traditionnelle du secteur. Cette entente pourrait mener au changement du nom du parc actuellement désigné en l'honneur de l’ancien gouverneur de la Colombie-Britannique, Sir James Douglas.

Un sentier dans les bois.

Plusieurs sentiers traversent le parc du mont Douglas, fréquenté par les randonneurs locaux.

Photo : Mike McArthur / CBC

Je suis très engagé à voir ce changement survenir durant ce mandat, qui se termine en octobre ou en novembre 2022, assure le conseiller Plant, qui considère que le processus a déjà pris trop de temps.

La délimitation d’une frontière

Nous avons toujours connu cet endroit comme étant PKOLS au sein de notre peuple et nous voudrions que ce nom devienne permanent, avait expliqué le chef héréditaire de la Nation Tsawout, Eric Pelkey, lors d’une entrevue en 2019.

Selon l’histoire traditionnelle, le créateur serait descendu sur le village de Saanich, avant la colonisation, et aurait lancé quatre roches blanches qui sont devenues les délimitations du territoire W̱SÁNEĆ.

Un panneau en bois portant le nom PKOLS.

Situé à la frontière des territoires Lekwungen et W̱SÁNEĆ le mont Douglas, ou PKOLS, demeure un important lieu de rassemblement, comme l'indique ce panneau installé à son sommet.

Photo : Mike McArthur / CBC

L’une de ses roches a atterri près de la rivière Elwha, dans l’État de Washington, l’une est allée se loger sur l'île de Salt Spring, une autre a terminé sa course là où se trouve la ville de White Rock et la dernière est devenue PKOLS, à Saanich, racontait alors le chef.

Le mot PKOLS se traduit d’ailleurs par roche blanche.

En 2013, Eric Pelkey avait mené un groupe pour se rendre au sommet du mont Douglas afin d’y installer un panneau où est inscrit le nom PKOLS et l’histoire de la montagne. Il avait alors envoyé une lettre au conseil municipal afin de demander que le nom soit officiellement modifié.

Le conseiller municipal Colin Plant explique que le district a le pouvoir de renommer le parc du mont Douglas, mais qu’il devra obtenir l’accord de la province pour changer le nom de la montagne elle-même.

Nous tenterons peut-être de faire les deux en même temps, dit-il en indiquant qu’une vaste majorité de résidents de Saanich soutiennent ce changement de nom.

Avec des informations de l'émission On the Island

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !