•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les touristes non vaccinés ne seront pas admis au Canada « avant un bon moment »

Les touristes non vaccinés ne seront pas admis « avant un bon moment » au pays, selon Justin Trudeau.

Les touristes non vaccinés ne seront pas admis « avant un bon moment » au pays, selon Justin Trudeau

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Canada ne prévoit pas rouvrir ses frontières aux touristes non vaccinés dans un avenir rapproché, a déclaré jeudi le premier ministre Justin Trudeau.

Cela ne se produira pas avant un bon moment, a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à Coquitlam, en Colombie-Britannique. Nous ne sommes pas encore tout à fait sortis de cette pandémie. Nous devons encore être prudents, nous devons encore être vigilants.

Le Canada a assoupli certaines de ses restrictions il y a quelques jours. Il n’est plus obligatoire pour les citoyens canadiens et les résidents permanents entièrement vaccinés de s’isoler pendant 14 jours après leur arrivée au pays.

Les touristes entièrement vaccinés ne sont toutefois pas encore autorisés à entrer, mais cette restriction pourrait bientôt prendre fin. Nous allons nous assurer d'aller de l'avant dans ce domaine au cours des prochaines semaines, a déclaré M. Trudeau, sans donner de date précise.

Les restrictions sur les déplacements entre le Canada et les États-Unis resteront également en place jusqu'au moins au 21 juillet.

L'industrie du tourisme s’impatiente

Les professionnels de l'industrie canadienne du tourisme s'expliquent mal ce qui empêche la réouverture des frontières du pays. Ils réclament le retour des voyageurs étrangers pleinement vaccinés pour éviter une autre saison touristique désastreuse.

Chaque année, des millions de ressortissants étrangers parcourent notre territoire pour expérimenter pleinement tout ce que le Canada a à offrir. Cette année, pour la deuxième année consécutive, les entreprises locales qui dépendent des visiteurs nationaux et internationaux vont encore éprouver des difficultés, a déclaré le président-directeur général de la Chambre de commerce du Canada, Perrin Beatty, dans un communiqué publié par la Table ronde canadienne du voyage et du tourisme.

Le groupe exhorte le gouvernement fédéral à publier un plan complet de réouverture des frontières avant de déclencher des élections. Une campagne électorale aurait pour effet de faire descendre cet enjeu en bas de la liste des priorités, estime M. Beatty.

Nous savons tous qu'une élection signifie une pause dans les activités gouvernementales. Les Canadiens et les entreprises canadiennes méritent de savoir à quoi va ressembler le plan de réouverture bien avant le déclenchement d'une élection fédérale.

Une citation de :Perrin Beatty, président-directeur général de la Chambre de commerce du Canada

De son côté, l'Association des hôtels du Canada insiste sur le fait que les mois de juillet à septembre sont critiques et qu'ils représentent 80 % des revenus de l'année de l’industrie. À l'heure actuelle, le temps presse. Raccourcir cette période, ne serait-ce qu'un peu, réduirait les chances de survie de plusieurs entreprises, signale sa présidente-directrice générale, Susie Grynol.

Avec CBC et La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !