•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Piscines : 78 % des Trifluviens souhaitent des investissements

Une piscine intérieure.

De nombreux Trifluviens sont en faveur d'un investissement de la Ville pour l'accès à des piscines.

Photo : iStock

Radio-Canada

La firme de sondage Léger a sondé 750 Trifluviens au sujet de leurs habitudes et besoins en matière de baignade. Une proportion de 78 % des répondants souhaite que la Ville investisse pour bonifier son offre de baignade intérieure.

Par communiqué, la Ville dit estimer qu’il est trop tôt pour conclure à la nécessité de construire une nouvelle piscine intérieure. Elle souhaite d’abord poursuivre l’étude des différentes options possibles et de leurs coûts.

À court terme, Trois-Rivières pourrait créer des partenariats avec le Cégep de Trois-Rivières, l’UQTR ou encore le Centre communautaire de loisirs Jean-Noël-Trudel pour répondre aux besoins exprimés plus rapidement. Les trois institutions ont d’ailleurs manifesté leur intérêt pour de tels partenariats.

Dans le sondage, 60 % des Trifluviens souhaitent avoir accès à plus de plages horaires pour la baignade libre en famille dans une piscine intérieure.

Vue de face, des baigneurs tout au fond, et un sauveteur sous un parasol à droit de la photo.

La piscine de l'Exposition, à Trois-Rivières

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lepoutre

Le sort de la piscine du parc de l’Exposition a également été sondé. Les citoyens sondés sont favorables à 46 % pour investir les fonds nécessaires à sa réfection si la Ville obtient 50 % du financement grâce à des subventions.

Ainsi, la Ville affirme que les démarches nécessaires seront prises pour que la réfection de la piscine se fasse d’ici 2024. Les travaux sont évalués à 13 M$ et les demandes de subventions seront faites.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !