•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une appli pour les doses de dernière minute dans la Capitale-Nationale

Une main tient un téléphone.

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale utilise l'application NotifVAX pour alerter les citoyens de la disponibilité de doses de vaccin contre la COVID-19.

Photo : Radio-Canada

Jean-François Blanchet

Les citoyens de la Capitale-Nationale ont maintenant accès à une application mobile afin d’être mis au courant lorsque des doses de vaccins contre la COVID-19 sont disponibles.

Disponible sur téléphones intelligents Apple (Nouvelle fenêtre) et Android (Nouvelle fenêtre), NotifVAX a été développée par l'entreprise RESEAU-BLE de Rosemère en collaboration avec le CISSS des Laurentides. Depuis la mi-juin, ce dernier l’utilise principalement afin d’écouler les doses restantes dans les fioles ouvertes en fin de journée en envoyant des notifications aux 4 774 appareils ayant téléchargé l'application. Le CIUSSS de la Capitale-Nationale souhaite quant à lui en faire une utilisation plus large.

Après avoir installé l’application, l’utilisateur doit remplir un court questionnaire où il indique son âge, s’il souhaite recevoir une première ou une deuxième dose de vaccin, ainsi que le(s) fabricant(s) de la dose souhaitée. Il doit par la suite choisir le(s) centre(s) de vaccination où il est en mesure de se rendre en 15 minutes ou moins.

La directrice de la vaccination au CIUSSS de la Capitale-Nationale Patricia McKinnon insiste sur le fait que ces informations sont les seules recueillies par l'application. NotifVAX n'utilise pas la géolocalisation, ni le numéro d'assurance maladie ou le numéro de téléphone.

Une main tient un téléphone intelligent.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'utilisateur de l'appli NotifVAX doit remplir un court questionnaire pour faire part de ses intérêts.

Photo : Radio-Canada

À compter de la semaine prochaine, deux types de notifications seront envoyées par le biais de NotifVAX. Les premières, plus générales, le seront en fonction des annulations de rendez-vous et de la baisse d’achalandage dans les cliniques de vaccination de la Capitale-Nationale. Les secondes, en fin de journée, permettront d’écouler les dernières doses restantes dans les fioles ouvertes.

On ne pouvait pas lancer un appel à tous pour venir chercher dix doses de vaccin. [...] On trouvait que c'était important de démocratiser cet accès-là aux doses de dernière minute.

Une citation de :Patricia McKinnon, directrice de la vaccination au CIUSSS de la Capitale-Nationale

L’utilisateur aura de 2 à 5 minutes pour accepter un rendez-vous proposé, après quoi il devra se rendre au site de vaccination choisi dans les 30 minutes.

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale souhaite également répondre au besoin d'instantanéité des 18-30 ans. Selon Patricia McKinnon, [ce groupe d'âge] aime être informé de ce qui est disponible au moment où ils sont eux-mêmes disponibles. 72 % des 18-30 ans de la Capitale-Nationale ont reçu une première dose de vaccin contre la COVID-19, ce qui en fait le seul groupe d'âge qui n'a pas encore atteint la cible de 75 % de couverture vaccinale dans la région.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !