•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une fillette de 3 ans assassinée à Winnipeg

Le père de la victime est accusé de meurtre au premier degré.

Le logo de la police de Winnipeg sur une voiture.

La victime a été kidnappée avant d'être blessée mortellement, selon la police.

Photo : Radio-Canada / Stephen Jaison Empson

Une fillette de 3 ans a été tuée à l’arme blanche mercredi, a annoncé le Service de police de Winnipeg. Son père a été arrêté et accusé de meurtre au premier degré.

Je ne peux pas imaginer le deuil et la douleur de la famille, a déclaré le porte-parole de la police, Jay Murray, en conférence de presse jeudi. C’est absolument horrible.

Il a expliqué que les policiers ont reçu un appel au 911 à 9 h 28, à propos d'un kidnapping lié à une famille.

Nous croyons que le père, séparé d’une fille de 3 ans, l’a enlevée à sa mère en menaçant cette dernière avec un couteau, a-t-il dit.

Les policiers ont arrêté le suspect à 9 h 43 à l’intersection de la rue Kind Edward et de l’avenue Jefferson. Dans la voiture, les agents ont trouvé la fillette qui souffrait de blessures à l'arme blanche et ont immédiatement commencé à lui prodiguer des soins d’urgence, a indiqué Jay Murray.

La victime, dans un état critique, a été transportée à l’hôpital, où elle a succombé a ses blessures.

Le suspect s'était séparé de la mère

Le suspect, un homme de 28 ans de Winnipeg, est accusé de meurtre au premier degré. Il s'est séparé de la mère de la victime peu de temps après la naissance de leur fille, selon la police, et il n’avait pas eu de contact avec la mère ou sa fille depuis plusieurs mois.

Jay Murray a tenu à souligner que le suspect et sa victime ont été retrouvés très rapidement. C’était une priorité, et nos agents ont réagi immédiatement, a-t-il assuré.

Nous avons des raisons de croire que l’enfant a été blessée dans les 5 minutes suivant le premier appel au 911, a ajouté Jay Murray. Quant à la mère, elle n'a pas été blessée physiquement.

Les faits présumés ne se sont pas déroulés dans une résidence. [La mère et sa fille] se dirigeaient vers un lieu, elles n’étaient pas chez elles, et l’incident s’est déroulé lorsque la voiture de la mère est arrivée à sa destination, a indiqué Jay Murray.

Peu après le kidnapping, le suspect a arrêté un conducteur dans le secteur. Un échange a eu lieu, bien que je ne puisse pas dire ce qui s’est passé, et le conducteur a appelé le 911 après cette interaction, a-t-il poursuivi. C'est ce qui a permis de retrouver rapidement le suspect.

L’accusation de meurtre au premier degré est en partie liée au fait que l’enfant a été kidnappée, selon Jay Murray.

Plusieurs meurtres d’enfants à Winnipeg récemment

Les agents de police qui ont trouvé la victime ont tenté une réanimation cardiorespiratoire.

Jay Murray a relevé le fait que cet incident rappelle plusieurs meurtres d’enfants particulièrement troublants qui ont eu lieu au cours des dernières années, dont celui d’un enfant de 3 ans en octobre 2019. Ce dernier, Hunter Straight-Smith, avait été gravement blessé à l’arme blanche par l’ex-conjoint de sa mère et succombé à ses blessures quelques jours plus tard.

En 2020, deux bébés âgés de 3 mois ont été tués, ainsi qu’un enfant de deux ans et demi. Plusieurs adolescents et préadolescents ont aussi été victimes de meurtre durant la dernière année, a indiqué Jay Murray.

Il semble qu’il y ait une hausse [des meurtres d’enfants], a-t-il conclu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !