•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme se rend à la police en lien avec des gestes à caractère sexuel à Aylmer

L'écusson du Service de police de la Ville de Gatineau sur l'uniforme d'un policier.

L'écusson du Service de police de la Ville de Gatineau (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les policiers du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) ont procédé à l'arrestation d'un homme en lien avec des gestes à caractère sexuel survenus à la fin juin dans le secteur d’Aylmer, à Gatineau.

Le suspect a été placé en état d’arrestation le 30 juin, après s’être rendu lui-même aux autorités, confirme le corps policier. Il était par ailleurs recherché par les autorités pour un autre dossier.

Son identité n’est pas dévoilée puisque l'enquête est en cours et que les accusations n’ont pas encore été autorisées par le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP).

L'homme pourrait faire face à des accusations d'agression sexuelle, d'introduction par effraction et d'action indécente.

Le DPCP devra analyser le dossier et les preuves soumises afin de déterminer quelles accusations pourraient être portées contre l'homme pour cette agression, écrit l’agente Renée-Anne St-Amant, porte-parole du SPVG, par voie de communiqué.

Le SPVG poursuit son enquête sur les autres incidents survenus dans le secteur, lesquels pourraient être reliés, peut-on lire. La police pourrait déposer d'autres accusations liées à cette affaire.

Le SPVG ajoute que depuis la détention du suspect, aucun autre événement à caractère sexuel n'a été signalé dans le secteur d'Aylmer.

Des citoyens avaient rapporté avoir vu un homme se masturber et s'adonner à de l'exhibitionnisme près de résidences de citoyens, écrit l’agente St-Amant. La majorité des plaintes impliquaient d'ailleurs une intrusion sur une propriété privée.

Au total, quatre incidents de cette nature ont été signalés dans le secteur, notamment près des rues Fraser, Wychwood, Juniper et Armour.

Le SPVG avait mis en garde la population alors qu'il enquêtait aussi sur une agression sexuelle survenue le 26 juin dans le même secteur. Cette agression était, par ailleurs, survenue à la suite d'une introduction par effraction. La victime avait réussi à faire fuir l'agresseur.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.