•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Défi relevé avec la modernisation des équipements de Récup Estrie

Une machine qui tri du papier. À l'avant, on trouve une immense quantité de papier.

C'est grâce à cette machine que le tri du papier peut s'effectuer de manière améliorée.

Photo : Radio-Canada / Thomas Deshaies

Radio-Canada

La Régie de récupération de l’Estrie dresse un bilan positif un an après la concrétisation de son projet de modernisation.

L’organisme peinait, il y a un an, à trouver des débouchés pour son papier recyclé qui était jugé de piètre qualité par les acheteurs.

L’acquisition de nouveaux appareils a changé la donne. Avant, la qualité du papier n'était pas là. Ce que ces deux trieurs optiques font, c'est de nous permettre d'extraire de la collecte, les sacs de plastique qui contaminaient les matières et les petites boîtes de carton. Avant, elles se trouvaient dans notre papier et maintenant, on est en mesure de les vendre. C'est un virage important qui nous permettra d'avoir un retour sur l'investissement qui était de 2,8 millions, explique le président de Récup-Estrie, Pierre Avard.

L’organisme affirme être parvenu en un an à engranger des revenus de 1,4 million de dollars issus de la vente de fibre, ce qui a permis de préserver une soixantaine d’emplois.

Plus de la moitié des frais d’acquisition des nouveaux appareils auraient déjà été couverts.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !