•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Black Lives Matter ouvrira un centre d’art et d’activisme à Toronto

Une maison victorienne vue de face.

Black Lives Matter Canada ouvrira le Centre d'art et d'activisme Wildseed au 24 rue Cecil d'ici le début de 2022.

Photo : Photo fournie par Sandy Hudson

Radio-Canada

Black Lives Matter (BLM) Canada va ouvrir début 2022 un centre communautaire de près de 1000 mètres carrés dans le centre-ville de Toronto où les membres de la communauté noire de tous âges pourront créer et se rencontrer librement, a déclaré la cofondatrice du groupe, Sandy Hudson.

Le Centre d'art et d'activisme Wildseed sera situé dans une demeure victorienne au 24 rue Cecil, près de l'avenue Spadina et de la rue College. Il servira aussi de quartier général pour les autres branches canadiennes de BLM.

Avoir un grand espace permanent comme celui-ci, qui permettra à différents types d'organisations de se réunir et de créer une communauté, sera un changement très, très important pour le Canada noir et le Toronto noir , a mentionné Sandy Hudson.

Dans le passé, BLM a eu du mal à trouver un espace pour planifier des manifestations et organiser des réunions communautaires – un problème auquel sont confrontées de nombreuses organisations noires à Toronto, a continué Mme Hudson.

Nous étions toujours dépendants de l'idée de quelqu'un d'autre sur ce que nous pouvions faire ou nous étions toujours limités sur la quantité d'espace que nous pouvions obtenir.

Une citation de :Sandy Hudson, cofondatrice de Black Lives Mater Canada

Le bâtiment de trois étages récemment acheté par Black Lives Matter est suffisamment grand pour comporter un salon, une piste de danse, une cabine d'enregistrement sonore, un espace événementiel et un jardin. Des architectes et décorateurs d’intérieur noirs seront responsables des rénovations.

Le lancement officiel de la structure devait avoir lieu en mars 2020 dans un autre espace, loué et plus petit.

Une personne danse au milieu d'un public dans un bâtiment.

Un événement dans la première version du centre Wildseed avait eu lieu dans un espace loué, le 7 mars 2020. Black Lives Matter Canada va désormais posséder un bâtiment beaucoup plus grand au centre-ville de Toronto.

Photo : Photo fournie par Sandy Hudson

Soutien de la Ville de Toronto

L’achat du futur centre Wildseed est financé par un équilibre de donations publiques et privées et d’une bourse obtenue auprès de la fondation mondiale de BLM, selon Jessica Kirk, directrice générale du centre.

Par ailleurs, la Ville de Toronto participe à hauteur de 250 000 $ au financement du centre, selon Mike Layton, conseiller municipal d’University-Rosedale. Lorsque le conseil se réunira la semaine prochaine, il demandera un soutien financier continu pour les activités du centre.

C'était une occasion de démontrer par un engagement financier que nous aimerions voir Black Lives Matter et Wildseed exceller et prospérer dans cet espace, a déclaré M. Layton.

Et dans un quartier qui devient de plus en plus inabordable, pouvoir protéger un bâtiment comme celui-ci et insérer le type d'énergie qui sera apporté par Wildseed, c'est très emballant.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !