•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections à l’Assemblée des Premières Nations : RoseAnne Archibald élue

RoseAnne Archibald en costume traditionnel.

RoseAnne Archibald, de la Première Nation de Taykwa Tagamou, en Ontario, est la nouvelle cheffe de l'Assemblée des Premières Nations.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après le cinquième tour des élections, RoseAnne Archibald, de la Première Nation de Taykwa Tagamou en Ontario, est élue cheffe de l'Assemblée des Premières Nations.

Elle devient la première femme élue cheffe de l'APN.

Dans son premier discours comme cheffe, Mme Archibald a rapidement souligné le caractère historique de son élection comme cheffe.

L'assemblée a marqué l'histoire des femmes aujourd'hui, a lancé Mme Archibald d'entrée de jeu.

Un des premiers dossiers qui attendent la nouvelle cheffe de l'AFN est celui des pensionnats pour Autochtones.

Elle affirme que les récentes découvertes de restes d'enfants ont réveillé les Premières Nations aux réalités du système colonial.

Nous réalisons que le système mis en place par les habitants coloniaux du Canada a été mis en place pour les avantager, a-t-elle affirmé.

Nous devons mettre fin aux politiques colonialistes, a-t-elle martelé

Une élection soulignée

L'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador a souligné l'élection de Mme Archibald.

Nous vivons actuellement une période de changements significatifs et d’avancement. RoseAnne Archibald est la personne désignée pour guider nos batailles collectives, indique le chef Ghislain Picard dans un communiqué de presse.

« Plus que jamais l’unité entre les chefs des Premières Nations est cruciale, la mise en commun de nos savoirs, de nos capacités est essentielle. L’APNQL sera là pour appuyer la cheffe nationale Archibald dans ses responsabilités. »

— Une citation de  Ghislain Picard, chef de l'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador

Le premier ministre de l'Ontario Doug Ford a souligné l'élection de Mme Archibald par un message sur Twitter en soirée jeudi.

M. Ford a indiqué qu'il s'est entretenu avec Mme Archibald et l'a félicitée pour son élection comme première femme cheffe de l'APN.

M. Ford a indiqué avoir hâte de travailler avec elle.

Cinq tours de scrutin nécessaires

Reginald Bellerose a concédé la victoire après la cinquième ronde, alors que Mme Archibald avait recueilli plus de votes que lui, sans obtenir le nombre d'appuis nécessaires pour la victoire.

Mme Archibald a reçu 50,5 % des voix, contre 35,5 % pour son opposant lors de la cinquième ronde.

Résultats du quatrième tour :

  • RoseAnne Archibald : 206 votes (50,7 %)

  • Reginald Bellerose : 129 votes (43,3 %)

Le candidat Alvin Fiddler s'est retiré pendant le troisième tour. Il a choisi de se ranger derrière RoseAnne Archibald.

Après beaucoup de réflexion et des consultations avec ma famille et les anciens, j’ai décidé de soutenir RoseAnne Archibald, a écrit M. Fiddler sur Twitter.

« Il faut reconnaître à quel point il est important d’être dirigée par une femme dans les circonstances actuelles. »

— Une citation de  Alvin Fiddler

Alvin Fiddler (Muskrat Dam) et RoseAnne Archibald (Taykwa Tagamou) sont membres de Premières Nations du Nord de l’Ontario.

M. Fiddler est grand chef sortant de la Nation Nishnawbe Aski, alors que Mme Archibald était cheffe régionale de l’Ontario pour l’APN avant les élections. Glen Hare l'a remplacée à ce poste en juin.

Résultats du troisième tour :

  • Reginald Bellerose : 144 votes (40,3 %)

  • RoseAnne Archibald : 129 votes (36,1 %)

  • Alvin Fiddler : 64 votes (17,9 %)

  • Jodi Calahoo-Stonehouse : 20 votes (5,6 %)

Reginald Bellerose est le chef de la Première Nation Muskowekwan, en Saskatchewan, depuis 2005.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !