•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Où exigera-t-on une preuve vaccinale?

A QR code is seen on a smartphone at a COVID-19 vaccination clinic in Montreal on May 13, 2021. The Quebec government will be sending a personalized QR code to all fully vaccinated Quebecers, but how it will be used remains to be seen.

Les Québécois qui reçoivent une dose de vaccin contre la COVID-19 peuvent désormais en conserver la preuve sur leur téléphone intelligent sous forme de code QR (archives).

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz/

Québec pourrait rendre certains services accessibles uniquement aux personnes pleinement vaccinées. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, doit donner des précisions sur ses intentions jeudi. Commerçants et organisateurs d'événements sont impatients de savoir qui fera partie du lot.

Si la preuve vaccinale ou le passeport vaccinal seront exigés ailleurs qu'à la frontière, les épiciers espèrent être épargnés.

Stéphane Lacasse, de l’Association des détaillants en alimentation, croit que le caractère essentiel de leurs commerces devrait être pris en considération. Tout le monde a besoin de se nourrir, dit-il.

Étant donné que les épiceries sont des services essentiels, on espère ne pas devoir exiger le passeport vaccinal à l’entrée des magasins. On ne veut pas jouer à la police.

Selon le professeur en droits et libertés de la personne Louis-Philippe Lampron, il serait étonnant que les services essentiels soient visés par l’exigence du passeport vaccinal puisque ça porterait atteinte aux droits fondamentaux.

La preuve de vaccination, ça implique une intrusion dans la vie privée ou encore une violation aux droits de consentir aux soins.

Une citation de :Louis-Philippe Lampron, professeur en droits et libertés de la personne

Il souligne d’ailleurs que le caractère essentiel et non essentiel a déjà été utilisé par le gouvernement lors de précédents décrets forçant la fermeture de nombreux commerces.

Plus on va se rapprocher de ses activités essentielles là et moins le gouvernement va avoir de la marge de manœuvre pour convaincre que la violation aux droits fondamentaux qui découle de l’imposition du passeport vaccinal pourrait se justifier dans une société libre et démocratique, affirme-t-il.

Sur cette base, l’exigence de la preuve vaccinale pour aller au cinéma ou dans un festival serait plausible.

Un passeport pour les événements

Le Regroupement des événements majeurs internationaux (REMI) est d’ailleurs favorable à l’exigence de la preuve de vaccination pour participer à ses événements. Le porte-parole de l’organisme qui représente notamment le Carnaval de Québec et le Festival d’été de Québec, Martin Roy, croit que c’est possiblement la clé pour retrouver la rentabilité.

On pense que ça va nous permettre de retrouver nos modèles d’affaires, nos achalandages. On est actuellement à 5000, on a l’habitude de recevoir 60 à 90 000 personnes dans des lieux.

Eminem offre une prestation au Lollapalooza au Grant Park le 1er juillet 2014 à Chicago.

Eminem en 2014 à Lollapalooza (archives)

Photo : Getty Images / Theo Wargo

M. Roy ajoute que la preuve vaccinale est déjà requise ailleurs dans le monde pour participer à des événements. Il donne l’exemple du festival Lollapalooza, qui se tiendra à Chicago du 29 juillet au 1er août, qui exigera une preuve vaccinale de tous ses festivaliers ou un test négatif de dépistage de la COVID-19 effectué dans les 24 heures précédant le spectacle.

Une annonce jeudi

En entrevue à RDI mercredi, le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, a mentionné que le code QR pourra servir de passeport vaccinal. Il a toutefois refusé de préciser où il serait exigé.

On va peut-être vouloir laisser certains secteurs ouverts, mais s’assurer de la protection des individus, a-t-il mentionné tout en précisant que plus de détails seraient dévoilés lors d’une conférence de presse prévue pour jeudi à 13 h.

Avec les informations de Guylaine Bussière

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !