•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Esclavage : une artère principale de Toronto en voie de changer de nom

Un panneau de la rue Dundas à côté d'un feu de circulation.

La rue Dundas est l'une des artères principales est-ouest à Toronto.

Photo : La Presse canadienne / Giordano Ciampini

Radio-Canada

Le conseil municipal de Toronto doit débattre la semaine prochaine de l'idée de rebaptiser la rue Dundas.

Le comité exécutif présidé par le maire John Tory a voté à l'unanimité mardi en faveur de la proposition de changer le nom de la grande artère est-ouest et de toute autre infrastructure de la ville aussi appelée Dundas.

La rue Dundas existe au moins depuis les années 1800. Elle tire son nom du politicien écossais Henry Dundas.

Une pétition lancée en 2020 demandait à la Ville de changer le nom de la rue, notant que Henry Dundas s'était opposé à l'abolition de la traite transatlantique des esclaves.

Le maire de Toronto, John Tory, soutient le changement de nom, affirmant que la Ville doit faire sa part pour réparer les torts du passé.

Il est temps en tant que ville que nous respections nos idéaux et que nous nous tenions debout pour nos valeurs canadiennes.

Une citation de :John Tory, maire de Toronto

Le nom Dundas n'a aucun rapport avec le Canada, il n'a aucun lien avec Toronto, ajoute l'ancienne gouverneure générale Adrienne Clarkson.

Pour elle, Henry Dundas symbolise l'esclavagisme.

Sans Dundas, ces gens-là vivraient en toute liberté en Afrique avec leur famille.

Une citation de :Adrienne Clarkson, ancienne gouverneure générale du Canada

Un changement coûteux

Le changement de nom pourrait coûter jusqu'à 6 millions de dollars, notent les critiques.

En plus des panneaux de rue à changer, la Commission de transport de Toronto (CTT) a deux stations de métro comportant le nom Dundas, sans parler de la place Yonge-Dundas, au centre-ville.

La militante Justice Faith Betty, coprésidente du comité consultatif de Toronto sur la lutte contre le racisme à l'endroit des Noirs, rétorque que c'est de l'argent bien dépensé. Le nom Dundas contredit directement la devise de Toronto qui est : "Notre diversité est notre force", dit-elle.

Si le conseil municipal donne son aval, le directeur municipal pourrait présenter des propositions de nouveau nom au printemps 2022, en prévision du remplacement du nom Dundas en 2023.

Avec des renseignements fournis par CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !