•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le confinement est prolongé d'une semaine à Sydney, en Australie

Un homme marche dans une rue vide, où une pancarte recommande la distanciation sociale

Une rue de Sydney, où une pancarte recommande de maintenir la distance sociale.

Photo : Reuters / LOREN ELLIOTT

Agence France-Presse

Le confinement en vigueur depuis fin juin à Sydney (sud-est de l'Australie) va être prolongé d'au moins une semaine pour contrer le regain épidémique, ont annoncé mercredi les autorités en faisant état de 27 nouveaux cas de contamination.

Les cinq millions d'habitants de la ville la plus peuplée du pays vivent depuis le 26 juin avec l'interdiction de sortir de chez eux pour contenir la progression du très contagieux variant Delta de la COVID-19.

Censée durer deux semaines, cette mesure a été prolongée mercredi d'au moins sept jours. Ce qui signifie que le confinement sera au minimum en vigueur jusqu'au 16 juillet.

Ce variant Delta change la donne, il est extrêmement transmissible, a dit Gladys Berejiklian, première ministre de Nouvelle-Galles du Sud, État ayant Sydney pour capitale.

Nous ne voulons pas nous retrouver dans la position où il faudrait constamment passer de confinement en déconfinement, a-t-elle ajouté, expliquant que prolonger le confinement était la meilleure façon pour faire en sorte que ce soit notre seul confinement avant que toute la population soit vaccinée.

Les habitants ne peuvent sortir que pour acheter des denrées essentielles, obtenir des soins médicaux, faire de l'exercice, aller à l'école ou au travail s'ils ne peuvent pas travailler à domicile.

La stratégie australienne, qui consiste à viser le zéro cas, fait que les frontières internationales du pays sont fermées depuis 15 mois, et que des confinements localisés ont été ordonnés de façon ponctuelle dans certaines villes.

Coupée du monde

Cette approche fait que les Australiens ont globalement continué de vivre une vie normale depuis le début de la pandémie. Le pays évitait ainsi l'envolée incontrôlable du nombre de contaminations.

Depuis le début de la pandémie, l'Australie a enregistré un peu plus de 30 000 cas, dont 910 décès. Mais de plus en plus de questions se posent quant à la pérennité d'un tel modèle et à la capacité du pays à vivre coupé du monde.

Le foyer de contaminations de Sydney ne totalise à ce stade que 357 cas, ce qui illustre la rigueur de la stratégie en place. À titre de comparaison, le Royaume-Uni envisage de lever ses dernières restrictions, même s'il enregistre 27 000 nouvelles contaminations par jour.

Les perspectives australiennes sont plombées par la lenteur de la campagne de vaccination puisque moins de 8 % de la population a été immunisée contre la COVID-19.

Évolution de la COVID-19

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !