•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La proportion de 65 ans et plus a presque doublé en 20 ans au Saguenay-Lac-Saint-Jean

L'entrée sur le pont dubuc, du côté de Chicoutimi

L'entrée sur le pont dubuc, du côté de Chicoutimi

Photo : Radio-Canada / Titouan Bussiere

Depuis 20 ans, la proportion des personnes âgées de 65 ans et plus a presque doublé au Saguenay-Lac-Saint-Jean, passant de 12,5 % en 2001 à 23,7 % de la population en 2020.

Au cours de la même période au Québec, le groupe des 65 ans et plus est passé de 13,0 % à 19,7 %, soit une hausse d'un peu plus de la moitié.

C'est ce qui ressort de l'édition 2021 du Bulletin statistique régional : Saguenay-Lac-Saint-Jean rendu public mardi par l'Institut de la statistique du Québec (ISQ).

Ces données font dire aux auteurs du bulletin que la population de la région est plus âgée que celle de l’ensemble du Québec.

À l'inverse, en 2020, les moins de 20 ans comptaient pour 19,4 % de la population de la région contre 24,9 % en 2001. La proportion est allée dans la même direction au Québec, baissant de 24,0 % à 20,8 % il y a un an.

L’évolution de la structure par âge au cours des vingt dernières années témoigne du vieillissement de la population, a ajouté l'équipe de rédaction.

C'est en 2016, que le groupe des 65 ans et plus a dépassé celui des moins de 20 ans dans la région 02.

Un tableau

Tiré du Bulletin statistique régional édition 2021 pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean

Photo : Institut de la statistique du Québec

Population : plus forte hausse en cinq ans

Quant à la population en général, elle a connu sa plus forte hausse depuis les cinq dernières années, alors qu'elle avait baissé de 2015 à 2016. Au 1er juillet 2020, le Saguenay-Lac-Saint-Jean avait 278 971 habitants, soit environ 1000 personnes en plus que l'année précédente (277 985). Il s'agit d'une augmentation équivalente à celle des trois années précédentes mises ensemble.

Cette hausse de la population correspond à ce qui avait été dévoilé en janvier dernier, alors que la région avait connu son meilleur solde migratoire interrégional en 20 ans. La pandémie de COVID-19 et ses impacts avaient alors été pointés du doigt, alors que moins de personnes avaient quitté la région que les autres années.

Par ailleurs, c'est la MRC du Fjord-du-Saguenay qui continue d'être la plus jeune dans la région, tandis que celle de Maria-Chapdelaine est la plus âgée.

Tendance prévue

Le démographe Marc Tremblay, professeur à l'Université du Québec à Chicoutimi, affirme que l’augmentation de la proportion de 65 ans et plus était observée depuis quelques années déjà. La fécondité en baisse et l’arrivée des baby boomers contribuent au phénomène. 

Ce n'est pas surprenant de voir que ça a augmenté comme ça et ça va continuer à le faire au cours des prochaines années, croit-il, à mesure que les baby-boomers vont entrer dans cette catégorie d'âge-là.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !