•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La qualité de l'air en Alberta pourrait être touchée par les feux de forêt en C.-B.

Un nuage de fumée.

Une forte concentration de particules de fumée dans l'atmosphère peut avoir des effets négatifs sur la santé.

Photo : MLAZZ Creative / Matt Lazzarotto

Malgré les fumées provoquées par les feux de forêt en Colombie-Britannique, jusqu’à présent, la qualité de l’air en Alberta demeure bonne. Toutefois, dans les prochains jours, la direction des vents pourrait avoir un impact sur la qualité de l'air et des effets nocifs sur la santé.

Les feux dans l’Okanagan et dans la région de Thompson sont très mauvais, mais il n’y a pas de transport à distance sur des centaines de kilomètres pour l’instant , affirme Marc-André Parisien, chercheur scientifique au Centre de foresterie du Nord.

Or, les conditions météo ne sont pas très favorables et un mouvement de l’air de l’ouest vers l’est pourrait être observé dans les prochains jours.

Pas de grosse pluie

En Colombie-Britannique, on ne prévoit pas de précipitations importantes dans les prochains jours.

Selon Natalie Hasell, météorologue de sensibilisation aux alertes à Environnement et Changement climatique Canada, la situation ne va donc pas s’améliorer de si tôt. Il faut donc s’attendre à ce que la qualité de l’air en Alberta soit atteinte prochainement.

Selon les experts, il est difficile de savoir exactement à quel degré de risque s'attendre et de prévoir ce qui pourrait arriver après les prochaines 72 heures.

« Il est plutôt rare que la fumée couvre une immense surface comme l’Alberta. En 2018, il y avait de la fumée partout dans le nord-ouest de l’Amérique du Nord jusqu’au Manitoba. On ne voyait plus de ciel bleu, mais il faudrait être bien malchanceux pour que la situation soit aussi grave. »

— Une citation de  Marc-André Parisien, chercheur scientifique au Centre de foresterie du Nord

Cependant, une réduction de la qualité de l’air en Alberta pourrait arriver rapidement.

Les experts expliquent que le déplacement des crêtes pourrait avoir un impact.

Une crête, c’est une bande, un système de haute pression allongé [...] Sous la crête, c’est chaud et sec. Lorsqu'elle est persistante, comme en Colombie-Britannique, en ce moment, il n’y a pas beaucoup de pluie, explique Marc-André Parisien.

Dans ce système, ajoute M. Parisien, il y a des petites perturbations qui font de la foudre et de petits orages. C’est une bonne nouvelle, car ça donne parfois de la pluie. Par contre, ça peut être une mauvaise nouvelle s’il y a de la foudre et pas de pluie. Donc, les secteurs où il y aura de la pluie on va bien s'en sortir, mais sinon, l’inverse.

Risques pour la santé

Selon la météorologue Natalie Hasell, une forte concentration de certaines particules est plus dangereuse parce qu’elles atteignent fortement les poumons et le sang.

Elle soutient que les personnes plus à risque sont notamment les nourrissons, les femmes enceintes, les personnes âgées, les personnes atteintes de maladies chroniques telles que l’asthme ou le diabète ainsi que celles qui travaillent ou qui s'entraînent à l’extérieur. Elle invite la population à éviter les activités physiques intenses pour ne pas s'exposer ou se surexposer à la fumée.

Elle recommande aussi de surveiller les symptômes tels que le picotement des yeux, les larmoiements, l’écoulement nasal, l’irritation des sinus, le mal de gorge, la toux, le mal de tête ou encore des effets plus graves comme l'essoufflement, la respiration sifflante, la toux grave, les étourdissements, la douleur thoracique ou les palpitations cardiaques.

Elle ajoute que, en raison des températures plus élevées qui pourraient toucher quelques régions de la province, il est important de prendre quelques précautions.

À la maison, il faut faire attention de réduire les sources de pollution de l’air intérieur, explique-t-elle.

Il faut prévenir l'infiltration de l'air pollué : bien sceller les portes et fenêtres, s'assurer que le climatiseur a un bon filtre et, dans le cas contraire, il serait plus prudent de ne pas l’utiliser. Le même principe s'applique pour la voiture.

Natalie Hasell recommande à la population de faire ses courses dès que possible et ne pas attendre un éventuel avertissement de mauvaise qualité de l’air.

Feux de cause humaine

M. Parisien précise que la majorité des feux en Colombie-Britannique sont causés par l'activité humaine : Ce ne sont pas de bonnes nouvelles. Il faut être vigilant et s’assurer de ne pas partir de feu.

Josée St-Onge, agente d'information au département des feux de forêt du ministère de l'Agriculture et des Forêts de l'Alberta, appelle la population à être prudente et à consulter les avis de restrictions de feu.

Pour le moment, les feux de la Colombie-Britannique ne devraient pas atteindre l’Alberta, selon elle.

Elle indique qu’il y a actuellement 28 incendies dans la zone de protection forestière de l’Alberta, mais que ces derniers ne sont pas préoccupants jusqu’à présent.

Nous sommes chanceux, puisque les feux sont petits et éloignés des communautés [...] mais ça pourrait changer s’il y a beaucoup de foudre et plus de forêts qui brûlent. À ce moment, la qualité de l’air pourrait être affectée, dit-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !