•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Nouveau-Brunswick envoie 47 pompiers en Colombie-Britannique

Un véhicule devant un important feux de forêt.

Les feux de forêt faisait rage à Lytton en Colombie-Britannique le 1er juillet (archives).

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Radio-Canada

Quarante-sept pompiers du Nouveau-Brunswick se rendent en Colombie-Britannique pour aider à combattre les feux de forêt.

Après une vague de chaleur qui a fracassé plusieurs records, des feux de forêt font toujours rage en Colombie-Britannique. Le village de Lytton en a fait les frais. Les flammes l’ont presque entièrement détruit.

Un village détruit par les flammes.

Selon les autorités, 90% du village de Lytton a été détruit par un violent incendie.

Photo : La Presse canadienne / DARRYL DYCK

La Société de protection des forêts contre le feu de la Colombie-Britannique recense mardi 212 incendies dans la province.

Le gouvernement britanno-colombien demande donc l’aide des autres provinces pour venir à bout des feux.

Parmi celles-ci, le Nouveau-Brunswick a envoyé une équipe d’une cinquantaine de pompiers.

On est très contents de pouvoir prêter main-forte à la Colombie-Britannique. Tous les jeunes sont vraiment de bonne humeur et on est vraiment prêts à faire ce qu'on nous a demandé de faire, explique Bruno Pelletier, superviseur au bureau des Ressources naturelles de Campbellton.

L’équipe s’est arrêtée au Québec avant de prendre l’avion pour la Colombie-Britannique pour rejoindre d’autres pompiers appelés en renfort.

Des rôles variés

Selon leur spécialité, les pompiers néo-brunswickois pourraient autant avoir à combattre les feux qu’à superviser les efforts.

La plupart des tranchées sont soit faites avec de l'eau ou avec des outils mécaniques comme des tracteurs, des pelles mécaniques. Ça fait que nos gens vont être avec les boyaux d'arrosage, et ces choses-là, explique M. Pelletier.

Bruno Pelletier en visioconférence.

Bruno Pelletier fait partie de l'équipe du Nouveau-Brunswick qui se rend en Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada

Il assure que la Colombie-Britannique décidera de l’endroit où les pompiers néo-brunswickois travailleront. Ils resteront deux semaines dans la province.

Selon M. Pelletier qui en est à sa quinzième mission à l’extérieur de la province, la mission sera formatrice pour les jeunes pompiers.

De son côté, le ministère des Ressources naturelles et du Développement de l’énergie dit qu’il peut envoyer une équipe en Colombie-Britannique parce que la saison des feux de forêt au Nouveau-Brunswick est calme jusqu’à maintenant.

Avec les informations de Michel Corriveau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !