•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le changement de zonage officialisé pour le projet du Faubourg Sagamie

L'une des façades extérieures du Faubourg Sagamie.

Le Faubourg Sagamie

Photo : Radio-Canada / Julie Larouche

Radio-Canada

Le projet caressé par les futurs acquéreurs du centre commercial Le Faubourg Sagamie, situé sur le boulevard du Royaume à Jonquière, a obtenu les autorisations nécessaires de la part de Saguenay pour aller de l'avant.

Lors de l’assemblée du conseil de lundi soir, tenue à Jonquière, les élus ont entériné le changement de zonage demandé par l’entreprise Odacité immobilier, basée à Mont-Saint-Hilaire. Elle souhaite démolir une partie du centre commercial pour le reconstruire et y greffer des unités d’habitation résidentielles. Le schéma d’urbanisme de la Ville n'inclut actuellement que la vocation commerciale dans ce secteur. Les promoteurs assurent que la concrétisation du projet garantirait la vitalité commerciale de cette portion d’Arvida pour les 20 prochaines années.

La Ville considère que les propriétaires de centres commerciaux sont forcés de se réinventer en raison de la pandémie de COVID-19 et des impacts du commerce électronique et se montre donc ouverte à des demandes de requalification qui lui sont soumises.

Un contrat prolongé pour Patrick Bérubé

Le contrat de travail du directeur général de Promotion Saguenay, Patrick Bérubé, est prolongé. Il prendra fin le 31 décembre au lieu du 17 octobre. Les élus agissent ainsi pour éviter d'avoir à nommer une personne tout juste avant l'entrée en poste du prochain conseil municipal qui sera formé dans la foulée de l’élection du 7 novembre.

Le contrat de travail de Patrick Bérubé a été signé le 23 octobre 2018, puis a été prolongé jusqu’au 10 octobre 2019, avant d’être à nouveau prolongé.

Un emprunt de 10 M$

Dans un autre ordre d’idées, les élus de Saguenay ont entériné un règlement d’emprunt de 10 millions de dollars pour financer le remboursement d’une portion des dépenses de fonctionnement du régime capitalisé d’avantages sociaux futurs à prestations déterminées.

Jeux Olympiques spéciaux

Saguenay déposera sa candidature pour accueillir l’édition 2023 de Jeux olympiques spéciaux. La Ville s’engage à contribuer à hauteur de 50 000 $ en argent en biens et en services, à la suite d’une invitation soumise par le président du CA pour que Saguenay dépose sa candidature.

Le Service de la culture, des sports et de la vie communautaire préparera un cahier de charge, lequel devra être soumis avant le 15 août.

Trois personnes assises dans des estrades regardent les conseillers sur la scène.

Quelques citoyens ont assisté à la séance du conseil municipal de Saguenay lundi soir à Jonquière.

Photo : Radio-Canada

Enfants autochtones

Josée Néron a pris un moment pour dire aux citoyens qu’elle a communiqué avec le conseil de bande de Mashteuiatsh pour lui faire part de son soutien et de l’appui inconditionnel des citoyens de Saguenay, dans la foulée de la découverte de centaines de dépouilles d’enfants autochtones à proximité d’anciens pensionnats canadiens.

Le rapport financier

La mairesse Néron a d’ailleurs profité de la séance de lundi soir pour procéder au dépôt des faits saillants du rapport financier 2020 de la Ville. Elle a essentiellement relu les grandes lignes de ce rapport déposé le 3 mai dernier.

La mairesse a rappelé l’excédent de fonctionnement de 17 millions de dollars enregistré cette année. Cette somme inclut cependant une aide financière de 11,1 millions de dollars reçue par le gouvernement du Québec.

La dette de Saguenay se situe à 467 millions de dollars, incluant 40 millions de dollars empruntés pour la remise en service des barrages de Pont-Arnaud et de Chute-Garneau, acquis d’Hydro-Québec par Saguenay pour une somme symbolique. Ces barrages génèrent des revenus importants pour la Ville. 

Concernant le rapport financier, la conseillère Julie Dufour a tenu à souligner le travail exceptionnel de son collègue de Jonquière, Kevin Armstrong, qui a déposé un document exhaustif sur les finances durables. Ce document a mené au refus du budget 2019, puis à l’implantation de nouvelles politiques de gestion des réserves.

La Fromagerie Boivin honorée

Lors de la période réservée aux interventions des membres du conseil, l’élu baieriverain Raynald Simard a félicité l’ancien conseiller municipal Luc Boivin, dont l’entreprise qu'il dirige, la Fromagerie Boivin, s’est classée au 17e rang des 300 meilleures entreprises du journal Les Affaires. Luc Boivin était d’ailleurs l’un des cinq citoyens qui assistaient à la séance mensuelle du conseil tenue à Jonquière en présentiel.

À la toute fin de l’assemblée, un citoyen de Chicoutimi-Nord, Éric Dionne-Tremblay, s’est présenté au micro pour réclamer l’implantation d’une plage à Chicoutimi-Nord. Dans un discours bien senti, il a déploré le fait que Rio Tinto ait accès à la majorité des points d’accès à l’eau dans la région. Il a aussi vivement condamné les projets industriels comme ceux de GNL Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !