•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alma autorise des travaux d'évacuation des eaux pluviales à la Maison des aînés d’Alma

Le maire Marc Asselin est assis à la table du conseil.

Le maire d'Alma, Marc Asselin, a présidé la séance du conseil municipal lundi soir.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Brisson

Le Centre intégré de santé et des services sociaux (CIUSSS) du Saguenay–Lac-Saint-Jean procédera à travaux visant à évacuer les eaux pluviales de la Maison des aînés et alternative d’Alma actuellement en construction.

Des travaux de reprofilage d’un fossé existant du ministère des Transports du Québec (MTQ) et une coupe d’arbres devront ainsi être réalisés. En revanche, la Ville oblige la plantation de deux arbres pour chaque arbre coupé.

Le conseil municipal d’Alma a autorisé lesdits travaux lors de la séance ordinaire de lundi.

Les travaux de reprofilage sont nécessaires pour plusieurs raisons selon la Ville. L’entretien du fossé a été limité au cours des dernières années, le débit d’eaux pluviales de la Maison des aînés et alternative sera plus important que celui du motel des Cascades maintenant démoli et l’empierrement du fond du fossé devra être effectué pour éviter l’érosion.

La Ville indique que sans les travaux, l’évacuation des eaux pluviales par l’utilisation de la conduite unitaire de l’avenue du Pont Nord aurait augmenté la fréquence et la durée des débordements dans la rivière Petite Décharge .

Une coupe d’arbres sur une superficie estimée à environ 495 mètres carrés devra être réalisée. Le CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean s’engage toutefois à planter 135 arbres et 50 arbustes supplémentaires sur le terrain.

Le déboisement n’est jamais un scénario souhaitable. C’est pourquoi les demandes du conseil municipal sont claires : l’entrepreneur doit minimiser les impacts avec l’emploi de la plus petite machinerie possible. Ce dernier devra compenser en plantant deux arbres pour chaque arbre coupé. Notre équipe du service d’horticulture ainsi que la Chaire en éco-conseil de l’UQAC seront mises à profit afin de s’assurer que tout soit fait selon nos attentes et que le reboisement se fasse aux abords du fossé et dans des endroits stratégiques du parc Falaise , affirme Frédéric Tremblay, conseiller municipal du secteur.

Taxibus s'améliore encore

Le service Taxibus d’Alma améliore son offre. Le transport collectif assuré par des taxis a été standardisé. Des passages seront maintenant offerts à la demi-heure en semaine et à l'heure la fin de semaine. L'offre a également été bonifiée dans le secteur de Saint-Coeur-de-Marie. Par ailleurs, des points d’embarquement existants dans la ville d'Alma ont été améliorés afin de faciliter leur accès.

La dernière séance ordinaire du conseil municipal aura permis d'officialiser la bonification des heures de l’organisme.

Le but est de bonifier le service, que les gens l’utilisent de plus en plus , résume la conseillère municipale du district Scott, Audrée Villeneuve.

C’est une belle réussite, il ne faut pas se gêner pour le dire , ajoute le maire d’Alma, Marc Asselin.

Par ailleurs, un sondage de satisfaction a été effectué au cours des derniers mois. Celle qui est également conseillère dans le district #7 indique que le service est apprécié dans l’ensemble.

Les heures supplémentaires font juste répondre à un besoin qui était là. Ce qu’on veut, c’est maintenir le service et continuer à bonifier les heures. Le risque financier, il se paye par lui-même. Plus on met d’heures de disponibles, plus il y a de monde. Le risque n’est pas majeur. C’est pour ça qu’on décide de débloquer des heures supplémentaires , mentionne Audrée Villeneuve.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !