•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un pique-nique à la frontière canado-américaine de Stanstead

Trois personnes sont séparées par une banderole jaune.

Seule une banderole de sécurité sépare une famille qui se rencontre à la frontière.

Photo : Radio-Canada / Yannick Cournoyer

Radio-Canada

Alors que la frontière entre le Canada et les États-Unis est fermée depuis près d’un an et demi, des familles canado-américaines se donnent rendez-vous à Stanstead pour passer un moment ensemble.

Séparés par une simple banderole de sécurité au beau milieu d'une rue, Canadiens et Américains peuvent se retrouver en chair et en os. 

C'est ainsi que Chris Long a pu retrouver ses parents, dimanche, après 10 mois sans les avoir vus.  

Une famille pique-nique dans la rue, à la frontière.

La famille canado-américaine ne s'était pas vue depuis 10 mois avant de se retrouver à la frontière.

Photo : Radio-Canada / Yannick Cournoyer

Ses parents David Long et Franse Woolly ont conduit depuis Ottawa pour retrouver leur fils, Chris, qui a émigré aux États-Unis. Pour leur part, Chris Long et sa conjointe américaine sont venus tout droit de la ville de New York pour partager ce moment en famille. 

C'était la meilleure alternative. Nous l'avons fait en septembre. Mis à part se voir à travers la frontière, on ne peut pas voir notre fils.

Une citation de :David Long, citoyen canadien

Des heures de route pour trouver l'endroit parfait

La famille a mis un peu de temps l'été dernier avant de trouver l'endroit parfait pour se revoir.

Il y a beaucoup d'endroits pour se rencontrer dans l'ouest du pays. Alors nous nous sommes dit qu'il y avait sûrement un endroit où l'on pourrait se rencontrer, explique Franse Woolley. 

Chris et sa conjointe américaine Jessica Faust ont finalement entendu parler de l'endroit dans un article de journal. Ils ont décidé de voir de leurs propres yeux si la rencontre était possible.  

Nous sommes venus sur place et avons vu un mariage. Si des gens peuvent se marier à la frontière, alors nous pouvons nous rencontrer sur nos chaises, souligne l'Américaine. 

Une affiche installée du côté américain de la frontière.

Plusieurs panneaux informent de l'interdiction de traverser la frontière dans une rue de Stanstead.

Photo : Radio-Canada / Yannick Cournoyer

Sur place, les messages d'avertissements sont nombreux. La famille affirme aussi avoir reçu la visite de douaniers.

Il y a des panneaux. Des douaniers viennent faire leur tour. Des gens viennent. Hier, un douanier canadien est venu en demandant si nous connaissions les lois pour être certain que nous savions que nous faisions, souligne David Long. 

Son fils, Chris Long, aurait néanmoins souhaité profiter d'un vrai séjour en famille, mais son statut actuel l'empêche d'effectuer une telle visite, car il possède un visa de travail aux États-Unis.

Avant les grandes retrouvailles à domicile, la famille apprécie la possibilité de se revoir en personne. C'est très sympathique d'avoir ce temps pour les voir et aussi pour voir les familles ici qui ont une histoire similaire et intéressante, conclut Chris Long.

D'ici un retour à la normale, cette famille profite du moment présent sachant que les beaux jours sont à venir. 

D'après le reportage d'Arianne Béland

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !