•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’armée en renfort pour lutter contre les feux de forêt en Colombie-Britannique

Sur les 184 feux actifs dans la province, 13 posent un danger potentiel à la sécurité publique.

Un hélicoptère survole un feu de forêt brûlant à Lytton, en Colombie-Britannique.

Un hélicoptère survole un feu de forêt brûlant à Lytton, en Colombie-Britannique, le 1er juin 2021.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Des ressources des Forces armées canadiennes seront déployées en Colombie-Britannique, aux prises avec des feux de forêt ravageurs qui ont déjà fait deux victimes, a annoncé Bill Blair, le ministre fédéral de la Sécurité publique.

La province a demandé l'aide d'Ottawa plus tôt cette semaine.

L’armée aidera à assurer le transport aérien du personnel, des fournitures et de l'équipement vers et hors des zones touchées par les incendies, lit-on dans un communiqué. Elle pourra également soutenir une évacuation dans une situation d'urgence si nécessaire.

Les Canadiens peuvent être assurés que tous les ordres de gouvernement travaillent ensemble pour assurer la sécurité des Britanno-Colombiens et de leurs communautés.

Une citation de :Bill Blair, ministre fédéral de la Sécurité publique

Se disant reconnaissant des efforts inlassables des milliers de personnes qui luttent contre les incendies, le ministre de la Sécurité publique de la Colombie-Britannique, Mike Farnworth, admet qu'il faudra davantage de ressources pour soutenir ce travail vital tout au long de l'été.

Une maison avec un feu à l'arrière.

La majorité du village de Lytton a été détruit par l'incendie.

Photo : offert par Geneviève Bujold

Aide d'autres provinces

Lundi, 40 pompiers de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) partiront de Québec pour rejoindre la Colombie-Britannique afin de lutter contre les incendies.

Des équipes du Nouveau-Brunswick et de l'Ontario doivent aussi rejoindre la province au cours des prochains jours, selon la porte-parole de BC Wildfire, Jean Strong.

Une centaine de feux actifs

En Colombie-Britannique, 184 feux sont actifs, dont 13 sont considérés comme importants, car ils posent un danger potentiel à la sécurité publique.

L'incendie de Sparks Lake, près de Kamloops, est le plus grand brasier qui a déjà brûlé 36 000 hectares, mais d'autres sont hautement surveillés, notamment ceux qui se trouvent près de Lillooet, Cache Creek, 100 Mile House et Prince George.

Plus du tiers de ces feux ont été déclenchés par la foudre, indique le chef des opérations de BC Wildfire, Cliff Chapman. Les forêts asséchées par les chaleurs sans précédent des derniers jours constituent le combustible idéal pour que le feu se répande rapidement, explique-t-il.

Vue aérienne des restes calcinés du village de Lytton, en Colombie-Britannique, le jeudi 1er juillet 2021.

L'incendie a rasé une bonne partie du village de Lytton, en Colombie-Britannique.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Dimanche, plusieurs communautés ont été placées sous alerte d'évacuation, c'est-à-dire qu'elles doivent se préparer à quitter les lieux lorsqu'un ordre sera donné.

Mieux vous êtes préparé, plus vous aurez l’esprit tranquille lorsque viendra le temps d’évacuer, plaide le porte-parole du plan d'urgence de la province, BC Emergency, Pader Brach.

Le gouvernement de la Colombie-Britannique fait l'objet de certaines critiques, qui l'accusent d’avoir ignoré les besoins des membres de la communauté de Lytton pendant que leur village était rasé par un feu de forêt.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !