•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fini la quarantaine pour les voyageurs canadiens pleinement vaccinés

Des passagers avancent vers l’accueil aux Douanes canadiennes à l’aéroport international Trudeau à Montréal pour les formalités d'entrée au pays.

L’accueil aux douanes canadiennes à l’aéroport international Trudeau à Montréal.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Toutes les personnes actuellement autorisées à entrer au Canada sont désormais exemptées de la quarantaine après un séjour à l'étranger si elles sont doublement vaccinées contre la COVID-19.

La mesure concerne également leur famille immédiate en provenance de l'étranger (parent, enfant, époux, conjoint), qui a été entièrement vaccinée et a l'intention de rester au Canada pendant au moins 15 jours.

Après 16 mois de resserrement aux frontières, le gouvernement fédéral allège donc certaines restrictions de voyage. Les personnes qui peuvent entrer au pays (Nouvelle fenêtre) et qui sont entièrement vaccinées peuvent franchir la frontière sans s’isoler. Ces nouvelles mesures entrent en vigueur dès minuit le 5 juillet.

Toutefois, l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) rappelle que ces assouplissements ne concernent pas tous les voyageurs étrangers.

Si vous ne pouviez pas entrer au Canada le 4 juillet de cette année, vous ne pourrez pas entrer le 5 juillet, non plus, fait savoir Denis Vinette, vice-président de la direction générale des voyageurs de l'ASFC.

Et pour ceux qui sont admissibles, c'est un premier pas très prudent, ajoute-t-il.

Le tourisme, le magasinage, une randonnée saisonnière au Canada, sont encore tous non essentiels, donc non permis.

Une citation de :Denis Vinette, vice-président de la direction générale des voyageurs pour l’Agence des services frontaliers du Canada

Allègement des restrictions aux frontières canadiennes

Préparer un plan de quarantaine

Si les voyageurs qui arrivent par avion répondent aux exigences du gouvernement, ils sont aussi exemptés de l’isolement obligatoire à l’hôtel.

Par contre, chaque personne qui arrive en sol canadien est tout de même tenue d’avoir un plan de quarantaine, et ce, même si elle a l’intention d’obtenir l’exemption pour les personnes entièrement vaccinées.

La décision finale est prise par un représentant du gouvernement à la frontière selon les renseignements présentés au moment de l’entrée au Canada, peut-on lire sur le site web voyage.gc.ca.

M. Vinette soutient que l'ASFC souhaite s'assurer que tous comprennent ce qui sera changé et ce qui ne le sera pas afin d'éviter des retards excessifs aux différents points de contrôle.

Pour être considéré comme étant entièrement vacciné, un voyageur doit avoir reçu, au moins 14 jours avant son arrivée au Canada, toutes les doses de l’un des quatre vaccins autorisés.

Avant d'entrer au pays, les voyageurs devront soumettre une preuve de vaccination numérique sur le site web ou l'application ArriveCAN. Il faut aussi présenter la preuve d'un test de dépistage négatif de la COVID-19 avant de monter à bord d'un avion ou d'arriver à la frontière terrestre.

Vaccins acceptés :

  • Pfizer-BioNTech vaccin COVID-19

  • Moderna vaccin COVID-19

  • AstraZeneca/COVISHIELD vaccin COVID-19

  • Janssen (Johnson & Johnson) vaccin COVID-19 – dose unique

Les douaniers se préparent

L’Agence des services frontaliers du Canada prépare tout de même ses effectifs et s'attend à ce qu’il puisse y avoir de la confusion à la frontière.

On peut s'attendre, au cours des premiers jours, à ce que certains croient que le Canada est maintenant ouvert au tourisme, aux loisirs, etc. Ce n'est pas le cas, insiste M .Vinette.

Nous avons préparé notre personnel de première ligne présent depuis le début de la pandémie pour ce genre de scénario, ajoute-t-il.

La frontière entre le Canada et les États-Unis demeurera fermée jusqu’au 21 juillet.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !